C’EST SIMPLE! C’EST MATHEMATIQUE!

maths

Mon 8 ans est tout le portrait de son père…scolairement parlant. Le reste c’est tout moi, il s’en sort bien. Autant je détestais l’école, autant il aime. Autant je ne comprenais rien aux maths et autre géométrie, autant il capte tout très vite. Pire, ça l’amuse. L’est bizarre mon 8 ans.

Cette année, il a appris les soustractions et les multiplications. J’étais plutôt satisfaite de moi. J’ai maitrisé le sujet finger in the nose. Malgré tout, j’appréhende le CE2. Je redoute l’arrivée des divisions. J’ai honte de le dire (anonymat merci) mais je ne suis pas du tout sûre de pouvoir l’aider ou le corriger le jour venu.

J’étais nulle en math. Attention, une vraie nulle. Pas de celles qui, après une interrogation, pleurnichaient « oh la la, j’ai tout planté » et se retrouvaient avec un 12/20. Petites pétasses. J’étais plus du style à faire profil bas et tenter de cacher un minable 2/20. Je t’avais prévenu. Nulle. Rien de logique dans les maths pour moi. Au collège, quand on a commencé à nous parler d’équations et d’identités remarquables, pour moi c’était comme l’art abstrait : ABSTRAIT !

Nan mais c’est vrai quoi ! (a+b) ²=a²+2ab+b² ou encore v=d/t! Comment peut-on diviser ou calculer une lettre au carré ? Nan mais allo quoi ? Diviser une lettre par une autre. Un a sera toujours un a et un b toujours un b ! Même au carré. Ne me faites pas passer plus bête que je ne le suis.
Je te remercie par avance, lectrice, lecteur, de m’épargner tout commentaire sur cette insuffisance cérébrale avérée.
Il m’aura fallu deux ans et un redoublement pour saisir le sens de ces trucs sans queue ni tête. Je t’ai déjà remercié de m’épargner tes sarcasmes. J’te dis, je captais rien aux maths et aux théories qui ne servent à rien quand t’es grand. C’est cartésien qu’ils disaient. Cartéquoi ? Z’y vas ! M’insulte pas !

L’an prochain, l’éducation nationale risque de ne pas me louper. Les divisions vont revenir comme un boomerang dans ma vie. J’ai peur. Le mythe de la mère qui sait tout faire va s’effondrer. L’émerveillé « tu sais AUSSI faire les multiplications maman ?! Woaou !» va muter en un cruel « Tu sais pas faire les divisions ? Mais papa il sait, LUI ! » . Tous des ingrats ces gosses. La mort de mon ego le laissera, en prime, totalement indifférent.

J’ai expliqué mes frayeurs algébriques à l’homme, un matheux. Un vrai de vrai, pure souche. Un de ceux qui trouvaient ça « trop marrant » de tenter de résoudre une équation. Un groupuscule obscur composé de binoclards et têtes d’ampoule. Oh ça va ! J’peux me permettre, j’en ai épousé un. Devant ma panique, il a ricané. Les têtes d’ampoule ne peuvent pas faire preuve de compassion. C’est maintenant prouvé. j’te dis que je peux permettre cette moquerie observation, j’ai sauvé l’espèce en en épousant un. Pourquoi je l’ai épousé? Il cuisine. Bref. Il a lâché, choqué : « Tu ne sais plus pas faire ça. Tu ne peux pas avoir oublié ça. C’est simple, logique. C’est mathématique ! » . Encore un peu et il aurait rajouté: « Si t’as pas compris ça dès 9 ans, t’as raté ta vie». Merci pour ton soutien homme. Je me sens bien mieux après cet échange constructif et rassurant. Mais Pour un mec qu’a zappé la fête des mères, je ne la ramènerai pas trop à ta place ! Et vlan ! Prends ça !

Heureusement, j’aurai d’autres soutiens. Je compte sur mon gamin pour comprendre le mécanisme de tous ces trucs superflus rapidement, facilement et surtout, tout seul. Je compte sur moi pour lui expliquer combien c’est important de bien écouter l’enseignant, de bien comprendre tout ça, parce que ça lui servira dans la vie (oui, je suis une mère qui ment à ses enfants). Je compte sur mon téléphone, mon meilleur ami retrouvé, pour me donner les résultats de ces foutues divisions. Je compte surtout prier le dieu des maths et de la paix familiale pour éviter le bug.

Quant à Pythagore, Thalès, racine carrée, fraction, casse-têtes chinois et autres puzzles (même combat), je me prépare à les recevoir en grandes pompes (littéralement) et à coups de pieds au cul (d’où les grandes pompes). Je m’en vais leur expliquer l’enfer qu’ils m’ont fait vivre ! Leur retour signera pourtant le premier jour du reste de ma vie. Mon grand réalisera alors qu’avoir honte de ses parents, c’est lourd.

Sacré Charlemagne ! Quelle idée folle tu n’as pas eu là ! Oui, je sais… on a les références qu’on peut.
Je te remercie d’avoir partagé ce moment de solitude. Si il y a un prof de math dans la salle… j’dis ça, j’dis rien.

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez moi sur www.lacarne.blog pour mes billets d'humour et d'humeur!
Cet article a été publié dans WHAT ELSE?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour C’EST SIMPLE! C’EST MATHEMATIQUE!

  1. Tu sais que j’allais commenter hein ???? Tiens, j’ai fait un article spécialement pour toi , çà parle de profs ( de maths entre autre ) de moi quoi 😉 : http://gameofmomes.blogspot.fr/2013/06/saison-1-episode-17-un-jour-sans-fin.html
    Et bientôt ,je ferai des articles spéciaux à quoi servent ls maths ( je crois que je vais te perdre comme lectrice )
    Ton article m’a beaucoup amusé en tout cas, et j’ai compris toutes tes références ! T’en fais pas les divisions cela revient vite , c’est vraiment pas dur en fait. 😉

    J'aime

  2. Ah Ah j’étais sûre que tu serais la première à commenter Florence !!
    Bon sinon j’ai beaucoup aimé cet article. Je suis une matheuse de base aussi…mais je crois que quand il faudra se replonger dans tout ça…je vais me marrer (alors que j’ai également un homme big matheux qui est capable 15 ans apres le bac de me sortir des équations de la mort qui tue, et qui trouve pas logique que je ne comprenne plus rien !)
    Je vais de ce pas aller lire l’article de Florence !

    J'aime

  3. Corinne dit :

    Je compatis de tout coeur, suis mariée à une tête d’ampoule aussi combiné à un massacreur d’arbres et de mauvaise foi en plus !!! Heureusement mon adolescente fatiguée que rien n’arrête à tenu tête un jour à son père en affirmant qu’ELLE avait raison et Thalès FAUX, un grand moment de bonheur pour moi ce jour là… Ta trois ans pousse, gardes espoir…
    Bisous

    J'aime

    • La Carne dit :

      La mauvaise fois, c’est comme la tronçonnerie folle… typiquement masculin! 😉 l’avantage que j’aurai avec ma 3 ans, c’est que j’aurai déjà tout révisé avec mon 8 ans! pour elle, je serai toujours parfaite! LOL

      J'aime

  4. Elucubrations dit :

    Oh j’aurais pu écrire ce billet ! Je suis nulle en maths, à tel point que j’aurais plutôt bouffé de la mort aux rats plutôt que d’aller en cours… Tu vois le tableau…
    Je suis comme toi, j’ai épousé un matheux, donc c’est déjà préétabli : je m’occupe du français, de l’histoire et lui du reste ! XD Enfin on se partagera les langues un peu quand même ;p Surtout si nos petits prennent allemand.XD

    J'aime

  5. Val1603 dit :

    Rhoooo moi aussi suis nulle en math… Je n’ai pas eu à encore à m’y confronter avec le p’tit dernier, mais avec la grande, j’utilise le fameux : « Heuuuuu pour ça demande à ton beau-père !!! ».
    – « Chéri tu peux aider Grande-Miss à faire ces maths ??? ».
    – « Pfffff à quoi ça sert, de toute façon elle veut jamais m’écouter !!! ».
    Bon tu vois que c’est pas gagné hein !!!

    J'aime

  6. Catwoman dit :

    Merci pour ce fou rire !!! Je ne commenterai pas plus mais, sans être une tête d’ampoule, me remettre (dans quelques années) aux maths, je pense que ça m’amusera 😉 Et pas question que je laisse ça à l’homme ! Ni le français d’ailleurs, mais pour d’autres raisons : il est nul en orthographe …)

    J'aime

  7. aggieagit dit :

    C’est moi qui ai passé un bac scientifique, mais c’est mon homme qui est le matheux du couple… pour la peine je lui laisserai divisions et autres équations…. 😉

    J'aime

  8. Si j’en crois tous vos comm, j’ai donc une tête d’ampoule ^^. Heureusement je suis une jolie ampoule 😀

    J'aime

  9. Pat dit :

    Je compatis sincèrement ! Alors que je commençais mon année de terminale scientifique (ben oui, c’était ce qui ouvrait le plus de portes… soi-disant), j’ai passé des tests psycho machin chose et on m’a déclarée « 100 % littéraire » 😉 Cela s’est confirmé au cours de l’année et surtout avec la note en maths au bac. Le jour où, je m’occuperai du français et autres matières littéraires et je laisserai le reste (maths, sciences, etc.) à mon cher et tendre 😉

    J'aime

    • La Carne dit :

      ben oui, moi aussi je voudrai bien lui laisser les maths à l’homme… mais à l’heure des devoirs il n’est pas encore rentré… c’est pô juste! 😉

      J'aime

  10. Franie dit :

    Je suis nulle en maths, tu ne peux pas savoir à quel point ! Au lycée je ne crois pas avoir eu jamais mieux qu’un D ! Bizarrement, j’étais bonne au collège. Mes ennuis ont commencé avec l’introduction des mathématiques modernes et de tout son côté abstrait ! Moi l’abstrait ça ne me parle pas. Mais pas du tout !

    J'aime

  11. Luciole dit :

    bon… je n’ai pas non plus la logique des matheux, mais j’ai quand même retenu quelques trucs… mais j’appréhende aussi quand mes enfants vont devoir se pencher là_dessus…

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s