LE RETOUR DE L’HOMME PRODIGUE!

super-heros-765612

L’homme est rentré hier, après plus de deux semaines d’absence. Il était loin. A près de 19 000 kilomètres de la maison. Ça commence à faire vraiment très loin. Pas facile de communiquer avec le décalage horaire. Nous avons réduit nos bavardages téléphoniques à l’essentiel. 2 minutes pour chaque gosse le matin, à l’heure où lui bossait, et quelques minutes pour moi, juste avant que lui ne se couche. J’ai parlé à un zombie pendant plus de deux semaines. Il appelait alors qu’il était à moitié endormi, ne pouvant plus articuler un mot (un homme fatigué est vraiment fatigué. Pas comme les femmes. Elles en rajoutent, c’est bien connu). Ces dialogues de sourd m’ont laissé l’impression de grands moments de solitude. Mais je ne lui ai fait presque aucun reproche. Ce voyage était des plus importants, rapport aux beuveries prévues avec des vieux potes retrouvés à son boulot.

Bref. L’homme est rentré. Accompagné de son lot de cadeaux et de linge sale.
Notre 3 ans a eu droit à des trucs roses qui brillent. Elle adore. Veinarde. Notre 8 ans a eu des fringues. Il a moins aimé. Malheureux. Rien pour le chat et le chien. Reste donc moi. Comment dire sans passer pour une femme désagréable ? Ses cadeaux étaient pourris (c’est l’adjectif le plus sympa qui me vienne à l’esprit); sans aucun doute achetés à la dernière minute en duty free à l’aéroport. Je n’ai rien contre le duty free ! C’est le concept « dernière minute » qui me chagrine. Je l’avais pourtant prévenu (la crainte dûe à la force de l’habitude): « N’achète rien pour moi ! Vraiment rien ! Sauf éventuellement ce livre « ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver ». L’homme a promis craché juré qu’il avait bien compris le message cette fois.

C’est donc tout naturellement qu’il m’a offert un sac à main moche et de pacotille (oui j’aime les grands sacs, mais pas TOUS les grands sacs), une montre blanche (c’est pas comme si je ne lui avais pas dit, à propos de la montre blanche que j’ai déjà « j’en ai marre du blanc »), et des boucles d’oreille, seul non gros faux pas. Je ne suis pas fan, mais je pourrai les porter… à l’occasion. Je me suis bien gardée de lui dire.
Et le livre me demanderas-tu ? (mais si, toi aussi tu veux savoir où est ce livre !). Je suppose qu’il est toujours en librairie. Il n’a soi-disant pas eu le temps, pas trouvé… mais bien sûr, et la marmotte blablabla… Pas cherché surtout !

Lui est revenu avec un super costume acheté sur les Champs-Elysées (avenue où il m’était impossible de le trainer à notre époque parisienne). Costume soldé à un prix prohibitif. Investissement forcément indispensable pour ses potentiels futurs entretiens pour sa potentielle future promotion. Il a intérêt à l’avoir maintenant sa promotion. Va falloir payer les traites du costume ! Il m’a annoncé, tout fier, que les retouches dudit costume avaient été gratuites. A ce prix-là, pas de quoi se vanter ! A bien y réfléchir, vu le temps que lui a pris la recherche de ce costume, c’est possible qu’il n’ait pas eu le temps pour mon petit livre. On sait tous qu’à Paris (où il était 2 jours en transit), les librairies ne courent pas les rues.

« Sinon, on parle de la montre et du livre maintenant ? » Et v’là ti pas l’homme qui nous fait sa victime « je me plante à chaque fois. La prochaine fois je ne ramènerai rien. C’est bon j’ai compris. Je suis un bon à rien ». Faute avouée à moitié pardonnée ? Oui, mais non. T’as rien compris homme ! Ramène-moi mon livre à 5 euros ! Tu te rappelles ? Le seul truc que je t’ai demandé quand tu m’as posé, au téléphone, la question ultime et fatale « tu veux quoi comme surprise ? » Nan mais allo quoi ! « Tu veux quoi comme surprise ? » Faudrait, en plus de ranger ton linge, que je t’explique la notion de surprise ?

L’homme après avoir vidé ses valises…
…Attends, ne bouge pas, j’enlève le caleçon sale qui traine encore au milieu du salon et je reviens. (A ce propos homme, tu sais que le panier à linge sale, c’est tout bête. L’idée, c’est qu’on l’ouvre et on colle le linge dedans… oui je sais, faut l’ouvrir, c’est fatiguant… mais je t’assure, ce n’est pas si difficile que ça en a l’air ! Essaye un jour pour voir.)

Bon. Où en étais-je ? Ah oui, l’homme. Il m’aura tout fait hier. Le retour du héros, la victime, l’incompris… et pour clôturer le tout, le malade. Il a un rhume le pauvre chéri. Tu sais comme moi qu’un homme qui a un rhume est un homme mourant. Hier j’ai eu droit à la scène de l’agonie. Il avait pourtant l’air d’aller très bien avant-hier au téléphone, quand il était bourré, chez ses potes de la belle époque étudiant !

L’homme se meure donc. Que mon dos soit cassé, que je ne puisse ni m’assoir ni me lever facilement, que je ne puisse plus marcher avec dignité, de cela l’homme n’a pas parlé. Pas un mot. Il a un rhume je te dis. Il a un long voyage derrière lui. Il a travaillé lui. Moi je n’ai fait que gérer les deux gosses à plein temps envers et contre mon corps.
Contrariété et agacement sont des sentiments que j’ai du mal à cacher. Je n’essaye même pas de les dissimuler en réalité. Limite je sur-joue pour être sûr que ça atteigne son cerveau réduit de mâle. (Je plaisante. Sans rancune messieurs.) Dépité devant autant d’ingratitude (merde c’est vrai quoi, il est revenu ! N’est-ce pas là l’essentiel ?), il a juste lâché « ça va être sur ton blog encore ! »

Tu m’étonnes que ça va y être, et en gros caractères!

Voilà ! Ça, c’est fait !

Fais-toi plaisir! Partage! La Carne assume tout et aime que les gens la lisent. Merci anonymat.

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez moi sur www.lacarne.blog pour mes billets d'humour et d'humeur!
Cet article a été publié dans PENDANT CE TEMPS.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

50 commentaires pour LE RETOUR DE L’HOMME PRODIGUE!

  1. axelle57 dit :

    Purée, c’est tellement vrai… Serions-nous toutes d’éternelles insatisfaites devant les efforts de nos mâles dévoués?

    J'aime

  2. Anne-C dit :

    L’homme dans toute sa splendeur!!!
    Le chéri chez moi coté cadeaux, je suis gâtée.. C’est tout le temps ce que je demande et quand il me fait une surprise, il sait s’y prendre et choisir ce que j’aurais choisir.. Et il choisit toujours très bien! 🙂
    Mais en ce qu’il s’agit du malade, ils sont tous pareil!!! Ma tactique, je joue la morte quand je suis malade moi aussi maintenant!!!!

    Bises

    J'aime

  3. mama(n)dou dit :

    j’ai le même à la maison…..
    Et sinon le bouquin en question je l’ai lu il est vachement bien… ok je sors

    J'aime

  4. jacinthe T dit :

    ah mais toi ta des la chance t as des cadeaux!!!!

    J'aime

    • La Carne dit :

      ouais mais à chaque fois il tombe à côté de la plaque… une année je lui ai dit « tout ce que tu veux, TOUT, sauf des boucles avec une perle de culture »… j’ai eu des boucles avec perle de culture… je sais vraiment pas comment je dois le prendre!!

      J'aime

  5. Tellement vrai…ca vient donc du gène masculin tout ça !
    Le mot surprise ? impossible !! l’homme (hormis des trucs de geeks dernière génération, je ne me plains pas il m’a offert tout l’arsenal…ordi portable, tablette, téléphone…quand je préférerai we, voyage…) ne sais pas faire de surprise !! Juste une petite attention ? Une quoi ?! (pardon je décharge!!!)

    J'aime

  6. reb1107 dit :

    Dans le même genre la semaine derniere c’était mon anniversaire .J’ai fait une cagnotte pour avoir un PC . Mon homme a rajouté la somme qui manquait . Tres fier de lui , il a ajouté qu’en plus j’aurais un cadeau surprise . Je l’attends encore !
    Ce qui me derange , c’est pas le fait que je n’ai pas eu de surprise . C’est simplement le fait qu’il m’en parle mais que je n’ai rien . Le PC me suffisait largement mais après j’ai esperé, rêvé …. tout ça pour rien !

    J'aime

  7. Val1603 dit :

    Ah ces hommes !!!
    Je n’ai rien d’autres à dire…
    Ah si…
    Ah ces femmes !!!
    Mais sommes-nous vraiment faits pour vivre ensemble ??? et nous comprendre ???
    Même au bout du 2ème mari, je n’en suis pas encore sûre… mais peut-être que je suis difficile hein…

    J'aime

    • La Carne dit :

      je ne pense pas qu’on soit difficile… je pense que quand ça ne va pas on a tendance à appuyer là où ça fait mal au lieu de chercher les points qui vont… compliqué en effet!

      J'aime

  8. Corinne dit :

    Toi tu ne vas pas bien, point c’est tout !!! Je suis directe, mais c’est ce que je lis entre tes lignes et toute ton agitation ici et sur ta page !!! Comment t’aider ???
    Bisous d’une vieille peau

    J'aime

  9. ifeelblue dit :

    waou tu parles d’un retour! on sent que la coupe est pleine… parfois ça fait du bien de se retrouver tout seul, et quand l’autre revient, c’est pas si chouette que ça :S
    et sinon ton bouquin, tu le trouves pas sur ton île? ou peut-être le commander? jpense que, sans vouloir faire de généralités, les mecs sont pas ultra doués pour les cadeaux. Il y a 1 an ou 2, pour Noël, je m’étais cassée le cul à chercher des idées sympas pour mon monsieur, puis à aller chercher les cadeaux ou commander sur le net (donc, je m’y étais pas mise à la dernière minute). Ce Noël-là, j’ai eu des livres. QUE des livres. Ouais j’aime bien lire, mais je sais pas, ça fait truc de dernière minute, et sans se fouler, en allant qu’à un seul magasin. Bref, tout ça pour dire que je compatis! Laisse-lui le temps de se remettre de son terrrrrrrrrrible rhume, ça va certainement aller mieux après 😉

    J'aime

    • La Carne dit :

      je peux trouver le livre je pense sur mon ile! mais comme il me demandait une idée, je me suis dis « tiens, pourquoi pas! » 😉
      quant à l’homme! c’est horribleuuuu!! il a vu le médecin et est sous antibio!! genre « tu vois que c’est grave ce que j’ai! » MDR

      J'aime

  10. Elucubrations dit :

    Ah les hommes… Je connais un peu le truc il a du mal avec les cadeaux lui aussi, j’ai presque jamais mon cadeau d’anniversaire ou de Noël le jour J c’est toujours des plombes après. ya de quoi être frustrée… Et pour l’agonie oui je connais aussi d’autant plus qu’il ets très souvent enrhumé le bougre.
    La prochaine fois, écris-lui une liste de surprises possibles. Et le coup du « je suis un bon à rien » ne te laisse pas avoir ! C’est justement pour qu’on le console et hop il a renversé la vapeur. Rha ces hommes…
    Ah et pour le bouquin, je l’ai lu et je dois dire que j’ai un avis mitigé sur la question… L’héroïne hystérique m’a tapé sur les nerfs…

    J'aime

    • La Carne dit :

      ben en l’occurrence, il avait une liste! Le livre! je ne veux pas savoir hein! 😉
      et je ne tombe jamais dans le panneau « je suis l’incompris »! je le laisse ramer et en rajoute une couche! 😉

      J'aime

  11. Angel dit :

    Bon ne te plains pas tu as eu des cadeaux. Bon il s’est trompé. Moi j’ai pas droit à des surprises, j’aime pas dixit le mari. Bon alors je me fais des cadeaux toute seule. Na! Et puis t’es contente ton homme est de retour, vive le linge sale qui traîne, avoue çà te manquait. En fait tu l’as pas bien dressé, moi je te le dis. Allez courage pour ton homme malade, tu vas y arriver à supporter, son agonie ne va pas durer. Bisous

    J'aime

  12. minouche dit :

    L’avantage, avec mon homme, c’est que quand il rentre, il lave lui-même ses chaussettes sales, ramène des cadeaux adorables (quand il y pense) mais toujours dans mes goûts, et même pense à mon fils qui n’est pas le sien, même s’il « n’aime pas les chiards »…et me montre à quel point je lui ai manqué…
    J’aime bien mon couple à temps partiel !!!!! on se voit tous les jours, mais on a un chacun chez soi, çà évite la routine et les tensions !!!!

    J'aime

  13. Pat dit :

    Je vais peut-être me prendre des tomates (pas taper, pas taper), mais est-ce que tu ne crois pas que dans l’état dans lequel tu es ces derniers temps, rien de ce qu’il aurait pu rapporter n’aurait trouvé grâce à tes yeux ? 😉 Bon ok, j’exagère un peu, mais tu le connais et tu sais qu’il n’est vraiment pas bon côté cadeaux et surprises. J’imagine que comme moi, tu espères à chaque fois que ça va changer… mais non, il faut se faire une raison et faire une liste de tout ce qu’il fait bien. La cuisine, par exemple, non ? 😉
    Pour ce qui est d’être mourant au moindre rhume, j’ai le même à la maison. Mais je sais aussi que pour lui, c’est un moyen de se faire dorloter ;-)))
    Grosses bises !!

    J'aime

  14. fedora dit :

    arf, toi t’en as fameusement ras la patate hein… ça se sent très fort dans ton billet… enfin, j’ai l’impression… moi j’ai du bol : le barbare tombe en général plutôt bien pour les cadeaux (même si parfois ils sont… euh… surprenants… par exemple, à Noël, j’ai reçu, entre autre, une sorte de vase ressemblant furieusement à une urne funéraire… si, si, je te jure… même que son tonton a failli s’étouffer tellement ma tête le faisait rigoler)… sinon, je te fais plein de bisous d’encouragement ! (j’adore le titre du bouquin !!!)

    J'aime

  15. Elo dit :

    Et ce p**** de livre b***el il est où !!!!
    ça aussi fallait le marquer en gros caractère 😉 !

    J'aime

  16. Mademoiselle K dit :

    L’ex homme etait pareil. Toujours a cote de la plaque.
    C’est meme pas de l’insatisfaction. Tu demandes un tout petit truc et meme ca ils ne sont pas capables. Je suis tres remontee contre la gente masculine ces temps-ci.
    Quant au rhume, c’est pire que l’agonie….l’homme est souvent a deux doigts de passer l’arme a gauche, pauvre petit chou.

    J'aime

  17. LéaAddict dit :

    Je vais mettre un truc déjà dit mais cela a été ma première pensée à la lecture de ta chronique : « tellement vrai » . Y’a pas eu de seconde pensée^^

    J'aime

  18. Lydoue dit :

    Alors… Les cadeaux.
    Le seul reproche que je peux faire, c’est qu’il ne sait pas en faire sans occasion particulière. Le genre, ramener des fleurs juste comme ça, ça ne lui vient pas à l’esprit. Sinon, il tape systématiquement juste, et est capable de choisir un truc qui ne lui plaît pas (Ce que je suis incapable de faire!) en sachant que moi j’aimerai!

    Les fringues… Face à son bordel du genre « C’est du Propre » (L’émission de M6), et je ne plaisante pas, car ça, ça me fout en boule version XXXXXL, je n’ai trouvé qu’une solution : Menacer de jeter TOUT ce qui est parterre, fringues comme objets. J’ai d’abord menacé…. Puis j’ai mis à exécution! Parfois une piqûre de rappel s’impose, genre : Si demain matin c’est encore parterre, c’est poubelle!
    Tu parles que ça l’a marqué la fois où j’ai balancé à la poubelle : Y avait notamment des trucs pour l’appareil photo, le portable de sa mère et des fringues!
    Une piqûre… Hop, c’est magique.

    Le mourant… Bah non. C’est même moi qui dois me foutre en boule pour qu’il consulte! Ce qu’il ne fait pas. J’arrive au mieux à ce qu’il achète des pastilles pour la gorge, et je lui prépare des inhalations! Chez ces gens là Monsieur, on est des héros! On n’est pas malades, c’est rien, ça va passer.

    Allez, regarde le positif de la situation : Revends le tout sur EBay! 😉

    J'aime

  19. Franie dit :

    Je vois que ton homme ne sait toujours pas choisir un cadeau ! le mien non plus, 30 ans plus tard! En temps normal, il est (presque) parfait ! À me donner des complexes ! C’est chiant ! j’ai tout de même des tas de raison de râler , d’être mécontente de mon sort …

    J'aime

  20. Ping : UNE HISTOIRE DE PIED ET DE LIVRE… | Chroniques d'une quadra

  21. Luciole dit :

    roohhh pauvre homme lol… en lisant tout ça là je mesure d’avoir un homme à la limite du parfait sur tout ce que tu as critiqué mdr

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s