CELUI QUI DECOUVRAIT SON DROLE DE CORPS…

DSC01999

Mon 8 ans connait assez bien son corps. Il a dévoré son livre sur le corps humain. De notre côté, on a fait en sorte de lui laver son ventre et non pas son bidou ; on lui a chatouillé les pieds et non les petons ; on lui a fait laver lui-même très tôt ses fesses et pas ses féfesses, ainsi que ses testicules et non pas ses couilles. Seul le terme zizi a été toléré. Sans doute un hommage à Jean-Jacques*.

Mais surtout, si notre grand maitrise bien le sujet, c’est parce qu’il est un explorateur dans l’âme. Il est allé lui-même à la découverte de son corps de petit garçon. Il a alors constaté d’étranges phénomènes. Notamment ses premières érections matinales, qui l’ont surpris, lui ont presque fait peur. Retenant un rire, je lui avait alors expliqué que c’était normal blablabla. Il a été rassuré et a vite saisi comment faire réapparaitre cette chose à volonté, et le doux plaisir que pouvait procurer cette activité. Et vas-y que je te colle la main dans le caleçon, tranquillou devant la télé. Il a donc bien tout compris et semble visiblement fier de son… de lui… enfin tu vois quoi.
Mais bon, y a des limites. « Ça chéri, t’as le droit de le faire; ce n’est pas mal; mais c’est dans ta chambre, quand tu es tout seul, dans l’intimité. Tu sais, le truc que je demande quand je vais aux toilettes. En gros, quand personne ne peut te voir ou te déranger». Nan parce qu’au bout d’un moment ce n’est plus drôle, ça devient juste embarrassant et totalement déplacé.

Bref. L’autre jour, j’entre dans la salle de bain en plein brossage de dents pour vérifier que ça frottait bien.(Attends, tu vas vite voir le rapport avec le premier paragraphe !)
Je me retrouve face à mon 8 ans, le doigt collé au fond de sa bouche. Surprise, je lui demande où il a vu faire ça. Il me dit « nulle part ». «Pourquoi t’as fait ça ? Faut pas faire ça. C’est pas bien. Ça peut te faire vomir.» (Tu les sens, là, les angoisses d’adulte dont mon gamin était à des milliers de kilomètres ?) L’homme, intrigué, débarque à son tour et demande « Qu’est-ce que tu as fait ? »…« je voulais toucher ma langluette »…« Ta quoi ? »…« Ben ma langluetteuu ! »…« Ta luette ! » L’homme lui demande s’il sait à quoi ça sert. Moi de dire « à rien » (nan mais moi je suis nulle en corps humain)… et notre 8 ans de répondre, le plus naturellement du monde : « ben c’est le zizi de la gorge ! »

Je comprends mieux qu’il ait eu besoin de se la tripoter, sa langluette

*Hommage à Jean-Jacques et zizi… quel rapport ? Tu vas voir, c’est simple, une suite logique et évidente finalement. Tu connais Titeuf, son guide du zizi sexuel. Bon ben Titeuf, c’est aussi un film. La musique de ce film a été composée par (roulements de tambour) Jean-Jacques ! Donc… de Zizi à Jean-Jacques, il n’y avait qu’un petit pas à franchir, que j’ai franchi. Le mot Zizi est donc resté, en hommage à JJG ! CQFD. Jean-Jacques, si tu me lis…

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez moi sur www.lacarne.blog pour mes billets d'humour et d'humeur!
Cet article, publié dans PENDANT CE TEMPS..., est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour CELUI QUI DECOUVRAIT SON DROLE DE CORPS…

  1. Emmanuelle dit :

    Je n’aurais qu’un mot à dire : mouahahahahahahahah !!!!!! Naaaaaaaaaaaaaaan, c’est meugnon !!!!!

    J'aime

  2. BatMax dit :

    Moi le zizi me fait penser à Pierre Pérret, mais bon …
    Sinon, cela me rappelle un groupe sur FB ou une nana demandait comment on appelait le zizi de nos garçons . j’ai été la seule a répondre : pénis o0.
    Bref. A la crèche Fils Cadet 2 ans et demi a dit des trucs aussi improbables que :
    -Mon pénis il est tout dur ( il le dit aussi régulièrement a la maison, ce a quoi on répond en général : ENCORE ! )
    Mais aussi :
    – y’a des traits sur mes testicules.
    ^^

    J'aime

  3. Pareil ici, on essaye de leur parler comme à des adultes.
    Mes adorables petits monstres n’ont jamais eu de tutut (tut, tot, tototte, tututte, sucette ou autre tétine) pour dormir. Cela me fait hérisser les poils d’entendre tu veux ton bibi ? Ca me fait penser au chienchien à qui on donne un nonosse. Enfin j’aurais pleins d’exemples.
    Sinon ici pour le pénis on dit la verge. Ca fait toujours bien quand on a des invités et que adorable petit monstre D reviens des toilettes en criant: « MAMAN J’AI MAL A MA VERGEUUU ! » Bon appétit les amis.

    J'aime

    • La Carne dit :

      MDR!! j’ai de la chance! mon grand est super gêné rien de d’entendre le mot en public, alors le dire, c’est pas demain la veille! l’honneur est sauf! 😉

      J'aime

  4. ifeelblue dit :

    et alors comment tu fais pour pas exploser de rire quand tu entends « le zizi de la gorge »? 😀

    J'aime

  5. Lydoue dit :

    Concernant Goldman, toi, même une psychanalyse de 15 ans ne suffirait pas… Bon, tu me diras logique, on ressort encore plus barge des analyses qu’avant d’en entreprendre!
    Je parle de psychanalyse hein!… Pas des autres psychothérapie! Moi chuis TCC (Mais ça t’servirait à rien!!!) et Gestalt.

    J’ai autant adoré la langluette que les com qui ont suivi! Trop marrants!

    Toujours ce malaise avec les mots ayant rapport au sexe… Déjà dire pénis ou verge, au’scours!… Mais vagin et vulve, alors là on est dans la cinquième dimension! Nommer le sexe des filles est encore plus tabou. Les enfants ressentent le malaise des adultes vis-à-vis de ces mots, et donc de ce qu’ils représentent… Ce n’est pas un hasard si sont juste évités ceux-ci très précisément… Les nommer correctement me semble essentiel.

    J'aime

  6. Juliette dit :

    Il y a sûrement une théorie comportementalo-psychologique là-dessus, mais j’ai déjà remarqué cette tendance au tripotage devant la TV, chez des garçons de 8-9 ans (dans une autre vie, j’ai eu des beaux-enfants…). Mais un peu sans faire exprès, plus en mode réflexe. On a expliqué exactement la même chose que toi, mais ça a mis plusieurs mois à se réguler, parce que, captivés par l’écran, ils ne se maîtrisaient pas trop. C’est hallucinant le pouvoir absorbant de la TV sur les enfants. Et un peu effrayant aussi.

    J'aime

  7. fedora dit :

    mais il a de la répartie ton 8 ans 🙂 je me demande de qui il tient ça ;)) les filles aussi découvrent leur corps… et il faut aussi leur expliquer que bon, oui ok, c’est bien… non ce n’est pas saaaaale… mais euh… pas devant la télé ou pendant l’histoire du soir hein 😉 quand tu seras toute seule dans ta chambre… si, si… papa et moi ça nous regarde pas ! du coup, maintenant, j’ai pris l’habitude frapper avant d’entrer dans sa chambre ou la salle de bain et de demander si je pouvais (entrer)… histoire d’inculquer la notion d’intimité 🙂

    J'aime

    • La Carne dit :

      ouais! j’ai vu que ça commençait à titiller ma 3 ans et demi depuis quelques mois. Je lui ai déjà dit aussi. PArce que elle, ce n’est pas que devant la télé! 😉 mais pour mon grand, c’est pas bête, frapper avant d’entrer… en même temps, dans sa chambre, il n’y est jamais… et le matin il se lève avant nous… enfin bref… 🙂
      sur ce, je vais aller essayer de me rendormir! 🙂

      J'aime

    • Lydoue dit :

      Alors là, je souscris à 100% au « frappage » avant d’entrer!
      Mes parents sont toujours entrés partout, ma chambre incluse, même quand j’étais avec des copains copines dans ma chambre… Insupportable! Et en prime, vas-y que j’me mêle de la conversation! Ça me gênait d’une force cette intrusion parentale!
      Bien entendu, même pas en rêve que j’aurais invité un « petit copain », mais par contre heureusement qu’avec mes parents, et juste eux, je me trimballais à poil sans la moindre pudeur (Alors qu’avec autrui j’étais presque coincée! Etrange!), parce sinon vla l’malaise!

      Oui, même s’ils sont jeunes, c’est cool de frapper à la porte de la chambre de vos gosses avant d’entrer. C’est juste… Du respect.

      J'aime

  8. Oscara dit :

    Trop drôle ! la vache, ton 8 ans m’a appris quelque chose : le zizi de la gorge c’est la luette !!! Il a la suite dans les idées 🙂 Biz

    J'aime

  9. axelle57 dit :

    Moi aussi j’ai appris quelque chose pour le coup!

    Concernant l’intimité, je frappe systématiquement avant d’entrer à partir du moment où la porte est fermée, quel que soit l’âge. Sinon, je m’annonce en montant les escaliers (les chambres sont à l’étage)

    Mes enfants ont tous très vite calé que certains gestes se font seuls (contrairement à l’ex n°2, père de mes deux plus jeunes, avec qui je bataillais -sans aucun succès d’ailleurs- pour qu’il arrête de se tripoter devant la tété au vu et au su d’enfants dont il était le beau-père.

    J'aime

    • La Carne dit :

      si l’occasion de présente, je frapperai alors maintenant… mais comme je disais, il n’est jamais dans sa chambre.
      pour l’ex no deux… sans commentaire! de toute façon c’est pas l’ex no 2 pour rien non?

      J'aime

  10. Cristophe dit :

    Si il se tripotait devant « Des chiffres et des lettres », c’est inquiétant.

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s