DIX BONNES RAISONS DE DETESTER LES GENS

Les êtres humains, appelés plus communément « les gens » ont de pratique qu’on peut tous les mettre facilement dans le même sac. Les vieux, les jeunes, les grands, les petits, les filles, les garçons, les blancs, les noirs, les riches, les pauvres et tous les autres constituent, ensemble, un seul et unique groupe. Celui des gens. Eux. Les autres. Ces autres. Les gens, c’est tous les humains, sauf moi.

Je n’aime pas les gens. J’aime certaines personnes. Mais pas les gens. Les gens m’agacent. Les gens, ça veut te faire la conversation, ça veut savoir comment tu vas, ça te pose des questions. Les gens, c’est curieux, saoulant, envahissant. T’auras compris,  je n’aime pas les gens. Même ceux que j’aime peuvent parfois être pénibles. Même moi je peux l’être (c’est assez rare pour le souligner). Quand il n’y a qu’une personne, ça va (et encore), c’est quand il y en a plusieurs que ça pose problème. (On a les références qu’on peut. Je ne suis pas fière de celle-ci).

Pourquoi je n’aime pas les gens ? Voici dix bonnes raisons de ne pas les aimer, toi non plus.

ecusson-les-gens-ca-m-enerve-la-piece-x-adieu-et-a-demain

Les gens disent « mais si tu verras c’est facile » alors que tu sens, au plus profond de toi, que ça va être difficile voire impossible. Les routes sont pavées de bonnes intentions qui peuvent nuire plus qu’autre chose. Nan parce que moi, concrètement, quand on me dit ça et que je sais que ça ne va pas le faire, je me sens encore plus nulle qu’avant « Putain ! C’est facile et moi je ne vais pas réussir ».

Les gens posent parfois des questions et n’écoutent pas, pire n’attendent pas les réponses. Des urgences sans doute. Un manque d’intérêt et de respect c’est certain.

Les gens pètent dans les ascenseurs. Peuvent pas serrer les fesses quelques minutes de plus ou se soulager avant, ou mieux, prendre l’escalier ? « Pète un coup ça ira mieux » qu’ils disaient. Ça dépend pour qui !

Les gens, pour te rassurer, te sortent un « mais non, faut pas avoir peur, y a aucune raison » alors que tu es pétrifié. Même combat que pour les « mais si c’est facile » ! Je sais pas toi, mais moi, je n’ai qu’une envie dans ces moments-là, taper et crier « ta gueule ! ». Ça me soulagerait prodigieusement.

Les gens te passent un coup de fil depuis leur voiture, trois minutes avant d’arriver chez eux et te disent « ah ben je dois te laisser, je suis arrivé ! » et pensent « appeler la carne, check ».

Les gens n’entendent pas ce que tu dis. Quoique tu dises, ils vont entendre ce qu’ils pensaient que tu aurais dit (en concordance directe avec l’image qu’ils ont de toi) (tu me suis ?), et non ce que tu as dit réellement. C’est un peu compliqué comme théorie, mais tu vas t’apercevoir, en y réfléchissant, que c’est souvent le cas. Je sais que tu n’es pas une personne comme les autres. Tu vas pouvoir réfléchir.

Les gens devant l’école (on appelle ça des parents, des nounous ou autres taties) veulent faire la conversation avec toi alors que très visiblement, tu n’en as aucune envie. Ce n’est pas pour rien que tu arrives toujours juste avant la sonnerie.

Les gens disent que ceux qui n’aiment pas les animaux n’aiment pas les gens.  Faut franchement ne pas aimer les gens pour sortir une connerie pareille.

Les gens généralisent. C’est valable aussi bien pour les grandes théories (t’es grande tu feras du basket), que pour l’idée qu’ils se font de toi (ils t’ont connu un jour où tu étais en colère ou pétée de rire ; alors tu es forcément colérique ou joviale). C’est mathématique. Ils ont vu ton fils un jour où il était énervé pendant un match et en ont déduit qu’il était mauvais perdant tout le temps… mauvais exemple en fait.

Les gens disent que la première impression est toujours la bonne. FAUX ! Ils ont juste oublié toutes les fois où leur fichue impression leur a joué des sales tours. Le cerveau fait parfois bien les choses.

Les gens te saluent avec un « salut ! Ça va ? »… et n’attendent rien d’autre qu’un « oui et toi ? »…

Les gens te demandent s’ils peuvent goûter le moelleux au chocolat que tu viens de t’offrir (et puis quoi encore ?). Ces mêmes gens qui, deux minutes plus tôt, te disaient « tu vois, j’avais raison, ça faisait pas peur ! », alors que t’étais pétrifié… et qui avaient rajouté « après l’effort le réconfort ! »…  Ben justement. T’as fait tous les efforts, t’auras tous les réconforts. Point non négociable.

Je sais, ça fait 12 bonnes raisons. Il y en a encore des tonnes de ne pas aimer les gens. Je préfère m’arrêter là parce que ce seraient leur faire trop d’honneur par respect pour les gens puis parce que ce n’est pas le genre de la maison de critiquer les autres. Moi, mon surmoi et mon ça sommes bien au-dessus de tout ça, nous.

Je sais aussi qu’il y a autant de raisons d’affectionner, chérir, voire vénérer les gens. Au moins certains d’entre eux, d’entre vous, d’entre moi. Mais là, tout de suite, ça ne me vient pas.

Tant qu’on y est… je n’aime pas Halloween et Noël.

90049415_p[1]

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article a été publié dans WHAT ELSE?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour DIX BONNES RAISONS DE DETESTER LES GENS

  1. nickygi79 dit :

    j’aime ta phrase « je n’aime pas les gens, j’aime certaines personnes » c’est tout à fait ça 🙂

    J'aime

  2. Manue dit :

    Ah, les gens devant l’école !!!!!!! J’en aurais tellement à dire…….que je préfère me taire…..mais je suis entièrement d’accord avec toi ! Pis d’façons, moi non plus je n’aime pas les gens !!!! Encore moins que toi !!!

    J'aime

  3. Franie dit :

    Je n’aime pas les gens, j’aime certaines personnes (va savoir pourquoi). Parfois je me dis que si j’aimais les gens (tous les gens ou la plupart) je me sentirais parfois moins seule. Mais je sais que c’est faux ! Ils auraient vite fait de me saouler!

    J'aime

  4. Isa dit :

    je n’ai rien à ajouter! je pense tout pareil ^^

    J'aime

  5. maviedebrune dit :

    Bienvenue au club ! Je déteste Halloween et Noel je m’en passerais aussi !

    J'aime

  6. selky dit :

    Moi aussi les gens me saoulent ça me rassure de voir que je suis pas la seule.
    Dans ces moments là (où je me plains que tout le monde me saoule) je passe pour la relou de service aux yeux des autres toussa toussa.. pTain mais on est pas obligés d’aimer les gens si??
    T’as oublié les gens qui disent derrière ton dos, te font culpabiliser de la vie, ceux qui t’obligent à te justifier (pinaise que ça m’insupporte de devoir faire ça!!)
    Aujourd’hui chui mal lunée donc chui comme tu racontes au dessus.

    J'aime

  7. Cristophe dit :

    Et les gens qui bloguent, qui croient que leurs petites histoires, leurs petites pensées, vont intéresser d’autres gens ?

    J'aime

  8. eric dit :

    Et pourtant avec l’hiver qui arrive, pour ne pas avoir froid aux mains, l’idéal c’est encore d’avoir une bonne paire de gents !

    J'aime

  9. pomdepin dit :

    Bon, je ne suis pas d’accord pour Hallowe’en et noel, mais sinon…bravo! Tu connais cette citation de Jean Yann ( non, je ne suis pas si vieille que ça. Mais il a aussi écrit, et je sais lire!):  » ce n’est pas que je n’aime pas les gens, c’est que je n’en ai pas besoin ». ?

    J'aime

    • La Carne dit :

      ben moi le problème, c’est que parfois j’en ai besoin. ça peut être utile un gens. Mais j’arrive pas à les supporter trop longtemps… 🙂

      J'aime

      • pomdepin dit :

        C’est une question de perspective: je supporte très bien les gens que j’ai choisi, et au moment que je choisis. Un exemple au hasard: ma voisine. Ce n’est pas mon choix d’écouter les aventures vétérinaires de son chien asthmatique quand je suis en retard pour aller chercher les gamins à l’école et qu’elle bouche le passage. Sous la pluie. Alors que quand je choisis de lui demander si elle peut les ramener parce qu’il pleut, je la trouve très sympa! ( elle n’a jamais dit non…je garde son lapin quand elle part en vacances et je la fournis en fromage français)

        J'aime

  10. lafeedulac dit :

    De toutes façons y’a plein de gens qui le disent : y sont cons les gens !

    J'aime

  11. Cécile MdL dit :

    Toi, tu es mon moi de l’autre côté de la planète 😉 Tu sais écrire tout ce que je ressens !
    Je suis entièrement d’accord avec toi, merci bravo et je partage !
    Bisous

    J'aime

  12. Bealapoizon dit :

    Ah ah ah j’adore ! ( mais pas les gens !)

    J'aime

  13. Sandrasbz dit :

    Bonjour,
    Je viens de décider que je ne suis pas un gen (pourquoi on ne pourrait pas le mettre au singulier ? )… Comme toi, je pense pouvoir trouver des milliers de raisons de ne pas aimer les gens, enfin les autres… surtout ceux qui me cassent les pieds (en même temps, je bosse en contact permanent avec « le public »… un synonyme de gens me semble-t-il). Cécile (grâce à qui je suis arrivée chez toi) a parfaitement raison : tu écris très bien, ce que tu dis est juste et super drôle aussi. Ne change rien. Bisous et bon week end

    J'aime

  14. Marie May dit :

    ah ah ah! Faut que t’écoute « J’veux pas de visite » de Lynda Lemay!

    J'aime

  15. Cari dit :

    Ca va paraitre bizarre de dire ça, surtout de moi qui fait un boulot social, mais je vais le dire quand même: je n’aime pas les gens, entre 5 et 80 ans! Avant 5 ans, ils ne sont pas encore (trop) pervertit et après 80, ils ont fait leur vie et te foutent généralement la paix! Ou alors, ils te disent ce qu’ils pensent sans détour et je préfère ça aux chicaneries dans le dos des gens. Je n’aime pas les gens car ils sont hypocrites, mesquins, envieux, jaloux et te jugent selon le moindre petit truc. La coup de la première impression j’adhère à 100 % Mais toi t’es le gens de « gens » que j’apprécie beaucoup 🙂 (je te donne l’autorisation de me fuir à toutes jambes ;))
    Je m’occupe de « gens » mais j’ai l’impression de ne pas en faire partie. Drôle de paradoxe.

    J'aime

  16. hahahahaha mais quel defoulement !!!!!!!!!!!!!! J’A-DO-GHE !!!! He ben, c’est pourtant bien toi qui l’a ecrit cet article, mais en le lisant ca m’a autant defouler que toi alors merci pour ce moment ! Ouuuuf je me sens beaucoup mieux 😀

    J'aime

  17. Polina dit :

    Beau défouloir, j’adhère à 100%.

    J'aime

  18. Coucou dit :

    La carne un peu schizo mis j’adore !!!

    J'aime

  19. Bendu61 dit :

    Merci…moi aussi les gens me saoulent…en ouvrant n’importe quel sujet, on les entends donner tout le négatif du sujet ( oh bah non, c’est n’importe quoi…) avant d’enchainer sur  » bah tu vois, MOI…..moi moi moi….aarrrgggghhhhh ils m’énervent…les gens sont tous pourris, ils te demandent ton avis pour finalement te dire ce qu’ils vont faire au final….ahhhh beurk beurk beurk…merci de m’avoir permis de me défouler, je suis pas entièrement guéri, mais au final ça fait du bien…

    J'aime

  20. Bob dit :

    Les gens m’énervent aussi. Mais je ne vaut pas mieux qu’eux 🙂 Du coup comme on est 99% d’égoïstes, je préfère rester seul que de remplir l’ego des autres en écoutant leur monologue, et en contrepartie je ne leur demande pas de regonfler le mien. Mais partout ou tu va, quoi que tu fasse, y’aura toujours quelqu’un pour te les briser, c’est inévitable à moins d’habiter sur une ile déserte ! Si seulement chacun pouvait arrêter de juger ce serait le panard !

    J'aime

  21. Diel dit :

    Vous savez je comprends que les gens deviennent lourds avec le temps, volontairement et gratuitement agressifs de surcroit. Mais parce que finalement c’est un serpent qui se mord la queue puisque vous aussi (moi de même) faisons partie des gens que les autres vont trouver chiants. Que vous le vouliez ou non, un comportement, à un moment donné, ne signifie pas toujours grand chose. Si quelqu’un ne semble pas trouver grâce à vos yeux parce que ceci ou cela, et bien ça ne veut pas dire que la personne en question est bonne à jeter. Il faudrait aussi se remettre en question. Sans aller jusqu’à culpabiliser hein… ça demande beaucoup d’effort c’est vrai et perso j’avoue avoir du mal de mon côté. Mais en réfléchissant je me dis : quand une ou un autre me juge, sans savoir de quoi il retourne, bah ce n’est pas juste pour ma pomme. Donc j’essaie de ne pas tomber dans la facilité. Le problème est qu’on reste focaliser sur le conflit ou l’incivilité qui nous a blessé. Alors c’est vrai que ce n’est pas évident ! Au fond on ne peut pas plaire à tout le monde…

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s