UN DIMANCHE ORDINAIRE…

1198903-les-salons-d-ete-s-installent-au-jardin

Ce Dimanche soir, comme tous les dimanches soir, annonce la fin du weekend, la fin d’une journée. La fin de cette journée. Un dimanche ordinaire. Presque ordinaire.

Tous y étaient. Les amis, les enfants, les familles. Tous. Tous ceux qui me manqueront tant le jour où je quitterai l’ile. Tous ceux que j’aime vraiment, tous ceux qui comptent pour moi, ici.

Tout y était. La maison surplombant le village, du haut de son morne, dans sa petite rue qui longe la côte de l’église, si typique, si charmante. Le gros arbre presque centenaire trônant fièrement au milieu du jardin, suffisamment imposant pour abriter tous les convives du chaud soleil des tropiques. L’océan au loin. Ce léger alizé rendant l’air supportable, alors qu’en bas, sur la place de la mairie, de l’église, de la poste, du coiffeur et de l’épicier, l’atmosphère est étouffante, presque oppressante. Il fait 37,2… l’après midi. L’été n’est pas encore là.
Du haut de notre colline, nous avons savouré notre privilège, notre air, notre vent.

Il y avait de quoi remplir nos bouches, nos ventres, nos coeurs. Des jus de fruits maison, des gâteaux maison, des tranches de rigolade maison, des éclats de voix maison, des blagues lourdes maison. La bonne humeur maison. La simplicité maison. La joie maison. Les cris des enfants maison. Remplis de toutes ces petites choses, de tous ces petits riens, nous avons gouté au bonheur. Au doux gout sucré du bonheur.

Ce soir, je suis mélancolique. Nostalgique déjà de cette journée pas encore tout à fait achevée. Ce soir je sais que je partirai. Je sais aussi que ce sera dur.

C’était un dimanche ordinairement extraordinaire. Un de ces dimanches qui font du bien. Un de ces moments qui nous font nous sentir vivants. Un de ces dimanches ordinaires dont on gardera le souvenir précieusement, tel un trésor.

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez moi sur www.lacarne.blog pour mes billets d'humour et d'humeur!
Cet article, publié dans MON MOI, MON SURMOI ET MON ÇA, PENDANT CE TEMPS..., est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour UN DIMANCHE ORDINAIRE…

  1. ifeelblue dit :

    ça sera très certainement dur, en effet, et quelque part c’est bon signe, ça veut dire que tu auras été heureuse sur cette île, que tu y repenseras avec le sourire 🙂

    J'aime

  2. Il me faut pas etre nostalgique et bien profiter de chaque instant car meme si tu restais sur cet île qui peut garantir que tu revivrai cette meme journée ?

    J'aime

  3. fedora dit :

    c’est beau aussi quand t’es nostalgique hein…

    J'aime

  4. Franie dit :

    En fermant les yeux, je m’y croirais presque, dans mon village… A croire que tous les villages se ressemblent, avec leur place avec l’épicier, l’église, la mairie, la poste, leur rue montante longeant l’église, leurs « mornes en feu » où « voir à l’infini la mer splendide et nue ainsi qu’un grand désert mouvant de sable bleu border la perspective immense de la vue » ! Tu vois je deviens nostalgique. Une chose est certaine maintenant, je n’aurai pas l’occasion de te croiser sur une plage de sable blanc bordée de cocotiers….
    Bises. Bonne semaine au soleil ! 37 ° tout de même !

    J'aime

    • La Carne dit :

      dans ces moments là je me sens tellement chez moi ici… sur l’ile… je sais que tout ça me manquera… cette ambiance, ces gens.
      bon… il ne faisait pas tout à fait 37 hein… mais un bon petit 36 en bas! 😉
      tu as prévu de venir?
      Bisous Franie

      J'aime

      • Franie dit :

        Il faudrait bien que je me décide, l’hiver prochain peut- être. C’est juste un devoir à accomplir bien que quand j’y suis je me sens bien, pour peu de temps…

        J'aime

        • La Carne dit :

          si tu viens que pour le devoir… bah ne viens pas. 🙂 ou alors une paire de jours… et tu te fais qques jours aux saintes ou MG… histoire qu’on te laisse tranquille… 🙂

          J'aime

  5. blueedel dit :

    Tu m’as touchée avec ton texte… ffff… c’est juste beau… 😉
    merci de ce texte mélancolique et tout plein d’émotions

    J'aime

    • La Carne dit :

      parfois je m’arrêtais hier… et j’observais… je me rendais compte de la chance que j’avais d’être avec ces gens là, à ce moment là. magique. 🙂

      J'aime

      • blueedel dit :

        Et… un peu dhumour… où etaient tes voisins?? Hihi

        J'aime

      • lydouee dit :

        J’ai vécu tout ce ressenti, longtemps, très longtemps… en Haute-Savoie. Chaque matin même, sans exception j’ai pensé : c’est beau, c’est tellement, j’ai tant de chance de vivre au paradis…
        J’étais pleinement consciente de ma chance.
        Namoureux n’a pas compris de suite, m’a t-il dit, à quel point ça avait été un déchirement de laisser mes amis et ces paysages idylliques pour le suivre, à quel point l’absence de beauté et d’amitié vraie où je vis, me pèse.

        J'aime

        • La Carne dit :

          chaque matin je me dis qu’il est vraiment temps que je parte. Mais je sais aussi que ces personnes me manqueront terriblement et que je vis ici des moments fabuleux!

          J'aime

  6. pomdepin dit :

    Peut être que tu ne savourerais pas autant si tu n’étais pas sûre de partir…

    J'aime

    • lydouee dit :

      C’est exactement la réflexion que je me suis faite.
      De la même manière, il est important de nous rappeler que nous sommes mortels, afin de ne jamais oublier de profiter pleinement des petits bonheurs que, sans cette fatale échéance, nous ne remarquerions peut-être pas…

      J'aime

      • La Carne dit :

        chaque année à cette même période nous nous réunissons à cet endroit… chaque année, c’est le même effet. chaque année, on le savoure pleinement. 🙂 cette année, nous nous le sommes dits. une amie a écrit: « On était bien tous ensemble, tout simplement. Cette année nous n’avons pas eu l’occasion de nous voir suffisamment.
        On dit toujours qu’on n’a pas le temps mais quand une occasion comme celle là se présente c’est tellement bon, tellement agréable. On n’avait plus envie de partir et le jour d’ailleurs tardait à laisser place à la nuit, comme si cette journée devait être éternelle. »
        Nous avons tous eu cette douce sensation de bonheur partagé. C’est ce qui rendait tout ceci encore plus magique. 🙂

        J'aime

    • La Carne dit :

      je l’aurai ressenti de la même manière même sans partir. Ce n’est pas la première fois que nous vivons ça ensemble. A chaque fois c’est le même effet. Pour tous. 🙂

      J'aime

  7. la pingsheuse dit :

    ça pourrait presque se passer en provence ou dans le limousin ou ..n’importe où ce dimanche. Toutes les tablées d’amis se ressemblent un peu. Il y en aura d’autres.
    mais tu pars????? et tu ne dis rien?

    J'aime

    • blueedel dit :

      @Pingsheuse : le jour où elle partira a t elle dit…. pas tout de suite 🙂 … La Carne, c’est pas tout de suite hein ?
      @La Carne : en tout cas, c’est amusant, j’ai vu le film « Il était temps » et la conclusion avec ce que tu écris est la même « C’était un dimanche ordinairement extraordinaire »… c’est bon de savourer ces moments là…

      J'aime

    • La Carne dit :

      celle ci n’était pas la première… et il y en aura d’autres… ici ou ailleurs… 🙂

      J'aime

  8. Ton texte est très beau, on se serait presque cru à tes côtés à vivre le moment. Tu as bien raison de profiter de ces jolis moments si précieux.

    J'aime

    • La Carne dit :

      on en a tous profité… et ce matin, tout le monde m’a appelé pour me dire qu’il ou elle avait ressenti la même chose. ça rend tout ça encore plus beau! 🙂

      J'aime

  9. Corinne dit :

    Lorsque en 2002 nous avons choisi de partir vivre en Bretagne, toutes les mois qui ont précédés notre départ ont été ainsi, nous nous sommes remplis d’instants très forts avec ceux que nous aimions et allions quitter. Toi en plus tu vas certainement partir bien plus loin qu’à 700 km. Profites en encore et en même temps réjouis toi de l’avenir qui se prépare.
    Des bisous

    J'aime

    • La Carne dit :

      nous profitons à chaque rencontre. chaque année nous le faisons… et chaque année ça me fait le même effet. je vais profiter d’eux autant que je pourrai! 🙂 bisous corinne

      J'aime

  10. un merveilleux dimanche quoi, très joli, bisous

    J'aime

  11. Ophelie dit :

    Dimanche ordinaire peut être … mais un magnifique souvenir !!
    Ce n’est pas forcément des choses atypiques qui nous gravent l’esprit et nous rendent nostalgiques … c’est souvent ces petits moments qui pour certains peuvent paraître banals (ou banaux … je ne sais plus !! 😛 ) mais qui pourtant sont tellement importants et merveilleux a nos yeux et qui nous marquent très longtemps !!
    En tous cas la nostalgie te va bien !!
    Tu as reussi a me faire regretter ces granded tablées que j’avais avec mes amis maintenant éparpillés au quatres coins du pays … (même si la france a plus de 4 coins 😛 )

    J'aime

    • La Carne dit :

      j’ai eu le sentiment de vivre à une autre époque… les enfants jouaient dehors, courraient… et nous, sous l’arbre, à rire, bavarder… j’ai surkiffé! 🙂 et en effet, ce sont souvent (pas seulement mais souvent) les choses les plus simples qui nous resteront. 🙂
      Ps: la france n’est pas si grande! on peut toujours réunir tout le monde! 🙂

      J'aime

  12. Axelle Fox dit :

    joli texte plein de douceur et de nostalgie….

    J'aime

  13. Pooky dit :

    tu « pars » souvent?

    J'aime

  14. Pcg LeBlog dit :

    Je m’y croirais en lisant ton texte ! 🙂
    Un joli moment qui restera gravé dans ta mémoire 🙂

    J'aime

  15. wondermomes dit :

    Tu m’as fait rêver…

    J'aime

  16. Ping : CELLE QUI APPRENAIT A DIRE L’AMOUR… | LE BLOG DE LA CARNE…

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s