CELLE QUI APPRENAIT A DIRE L’AMOUR…

a09b733b

Dimanche a été une journée sous le signe de l’amitié, la douceur, le rire et la simplicité. Une de ces journées dont on se souvient longtemps, qui reste gravée en un doux souvenir.

Ce n’était pas la première fois que la troupe passait du bon temps ensemble. Du bon temps organisé; du bon temps imprévu. Des années que nous nous connaissons. Ensemble, le temps a toujours été bon. Mais sans doute que, pris dans nos vies, nous ne prenons pas assez de ce temps pour nous réunir. Dimanche avait de particulier que ça faisait longtemps, vraiment longtemps, qu’on ne s’était pas retrouvé tous ensemble. Dimanche, nous étions au complet.

Habituellement, après une telle journée, on s’appelle le lendemain. Chacun d’entre nous a contribué à sa manière à construire ce moment. Chacun est important. Alors on se remercie tous d’avoir permis ça. Parce que c’est important de dire merci à ceux qu’on aime.

Ce lundi a mis tout le monde d’accord: dimanche était parfait, presque irréel. Ce lundi, mon téléphone a sonné souvent. Des appels pour nous dire combien c’était magique. Des appels pour partager une émotion commune, pour prolonger un peu cette sensation de bonheur.

Prise dans l’élan de cette joie partagée, j’ai envoyé par mail une copie de ce texte à mes amis. je leur ai envoyé mes mots sur cette journée. Je leur ai envoyé, sans réfléchir, mon amour en pleine face.

Prise dans l’élan de cette joie partagée, j’ai oublié avoir écrit certains mots. J’ai oublié avoir écrit que je les aimais. Maintenant ils savent. Ils savent qu’ils comptent, qu’ils n’ont pas été là juste pour papoter, faire la fête, rire et partager des bons moments. Ils savent qu’ils comptent pour de vrai.

Je ne dis jamais « je t’aime » à personne, à part à mes enfants… et à l’homme (mais ça fait longtemps). On ne m’a pas appris à le dire. Mais je crois surtout que j’ai rarement envie de le dire. Cela n’est jamais le bon moment, la bonne personne…

Ma pudeur affective et ma méfiance naturelle m’ont faite paniquer. L’angoisse des futurs réponses ou silences s’est faite pesante. Puis je me suis dit, moi, l’handicapée du sentiment, qu’il n’y avait pas de plus bel acte manqué que de dire à quelqu’un qu’on l’aime.

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article a été publié dans MON MOI, MON SURMOI ET MON ÇA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

50 commentaires pour CELLE QUI APPRENAIT A DIRE L’AMOUR…

  1. Je suis certaine que tes ami-e-s ont été très touché-e-s par ton message et que, peut être par pudeur, ils-elles n’ont pas encore répondu.
    C’est bon ces moments si précieux.

    J'aime

  2. Pat dit :

    Tu leur as fait un joli cadeau à tes amis 🙂
    Ce que tu dis est très beau et très vrai. Pas toujours facile à dire, mais qu’est-ce que c’est important !
    Bises

    J'aime

  3. la pingsheuse dit :

    On pourrait penser que tu es dans le trop peu mais moi je pense surtout que c’est la société qui est dans le trop trop. Peut être une question de génération? Je préfère de loin ta pudeur aux jet’aime galvaudés d’aujourd’hui. tout le monde emploie ce mot à toutes les sauces, les gens ponctuent leurs messages d’un je t’aime comme si il s’agissait d’un vulgaire A+. J’sais pas ça perd du sens. Toi, quand on te connait, j’imagine que recevoir ces mots là, du sens ça n’en manque pas.
    Allez j’taime ma poule kiss biz love, tu vois ça veut rien dire , enfin ptet, ou ptet pas ou ptet… 😉

    J'aime

    • lydouee dit :

      Gravement d’accord avec Mâme Ping !
      Le pire… sur Visage du Livre ! Des mères (ouais j’ai peu d’ado crétins pré-pubères en contacts…), qui balancent des je t’aime à leur progéniture, laquelle répondra par un je t’aime Maman… Ridiculement impudique. L’amour ne s’étale pas comme la confiture…
      Et quand l’objet dudit amour est à 5 mètres de toi, sur l’ordi d’à côté, ça confine à l’exhibition !

      Je n’ai pas non plus appris à le dire… on ne me le disait pas, même si j’étais aimée.
      J’ai appris seule… en me forçant au début, comme spectatrice de moi-même. Un besoin de dire les mots coincés dans le fond de la gorge. Quand j’y suis parvenue, ce fut une libération.

      J'aime

  4. blueedel dit :

    Ma jolie… dire « je t’aime » peut paraitre superficiel à certains, trop difficile à d’autres car très intime… longtemps une handicapée du sentiment, j’ai appris… n’hésite pas à le dire quand il vient quelque part dans ta bouche… ne le garde pas pour toi… et peu importe le retour, toi tu auras donné et quelque part, donner c’est bon aussi… j’ai réalisé très tard que je ne l’avais jamais dit à mes parents ; c’est de leur faute aussi hi hi mais surtout à la pudeur de leur éducation. Et puis un jour, je l’ai dit à mon père… Il a été touché mais pas autant que moi d’avoir eu le courage de lui dire… Quand il est mort quelques années plus tard, tu ne peux pas savoir comment j’étais heureuse qu’avant de partir j’ai eu le temps de le lui dire. Car même si cela paraît évident, rien de mieux que de le dire pour de vrai !
    Je le répète sans arrêt à mes enfants et ils me le disent souvent (et tu sais parfois, ça me fait un bien fou de l’entendre aussi, parce que j’ai besoin aussi d’être rassurée)… Par contre le dire à un homme, là aujourd’hui, moi j’ai beaucoup de mal mais c’est mon histoire personnelle qui a gâché ça peu importe… là c’est mort 😉

    Sur le sujet il y a un excellent livre de Catherine Bensaïd où justement elle en parle « Je t’aime la vie » (http://blueedel.wordpress.com/2014/04/15/something-so-right/ ), très bon livre…

    J'aime

    • blueedel dit :

      Et au fait La Carne…. change rien, moi je t’aime comme tu es même si je te connais virtuellement depuis peu 😉

      J'aime

      • La Carne dit :

        😉 mes parents ne me l’ont jamais dit, de mémoire de carne. ils ne l’ont pas montré non plus réellement. J’ai de qui tenir. 🙂

        J'aime

        • blueedel dit :

          J’ai attendu 40 ans pour le dire à mon papa. J’avais envie de lui dire avant beaucoup plus jeune mais j’avais peur… D’ailleurs je me demande même si mes parents se le disaient entre eux ?
          Je suis contente de lui avoir dit avant qu’il ne parte…
          Maintenant il y a « je t’aime » et « je t’aime ». Comme dit par beaucoup ici, les « je t’aime » à tout bout de chant (champs ?… doute du soir, et le dico est trop loin !), ça saoule et surtout il n’y a pas de sincérité réelle par rapport à la valeur de ces mots. Par contre, il m’est arrivé une fois de leur dire à un homme sans que je calcule quoi que ce soit , c’est sorti comme ça de ma bouche, je me suis entendue le dire (c’est affreux comme sensation de s’entendre et malgré tout de continuer) et je crois bien que je n’ai jamais été aussi gênée de toute ma vie… c’était partagé heureusement, mais je ne voulais pas le dire, il y a des blessures qui cicatrisent si mal qu’on ne veut plus le dire à un homme. D’ailleurs je crains que ce ne soit le seul « je t’aime » que j’aurai désormais du mal à dire…

          J'aime

  5. Val1603 dit :

    Comme je me reconnais dans ton : « je ne dis jamais je t’aime à personne » sauf à mes enfants…
    Ici Mr Chéri me le reproche parfois, lui qui est beaucoup moins frileux pour afficher ses sentiments…
    Moi… je ne peux pas… mais sans doute j’y parviendrai beaucoup plus facilement à l’écrit qu’à l’oral…
    Je dis que tu as bien fait de leur envoyer ton texte : il est magnifique !

    J'aime

    • La Carne dit :

      Merci! 🙂 L’homme ne me le reproche pas… il ne le dit plus non plus… 😦

      J'aime

      • blueedel dit :

        aaahhhhhh mais je vais offrir un gros carnet à l’homme moi hein !
        bon en même temps… l’homme parfois peut aussi avoir des attitudes qui font qu’on le sait mais c’est tellement mieux, et rassurant aussi, de l’entendre…

        J'aime

        • La Carne dit :

          il peut avoir quoi? des attitudes? c’est quoi?? 😉

          J'aime

          • blueedel dit :

            je devais être fatiguée moi pour écrire sans terminer mes phrases ??? je la refais alors 😉

            L’Homme ne te dit pas qu’il t’aime, donc il va falloir lui offrir un gros carnet 1) pour reprendre toutes les choses formidables qu’il fera quand il sera grand et 2) pour y noter toutes les fois où il ne t’a pas dit qu’il t’aimait 😉
            Plus sérieusement, sans se le dire, un homme et une femme ont des gestes, des regards, des petites manies qu’on a à deux, des « attitudes » donc qui font que l’on n’a pas foncièrement besoin de dire « je t’aime » et pourtant quelque part, le dire, ça fait du bien, l’entendre encore plus… et puis cela rassure aussi surtout quand le temps avance !

            J'aime

            • La Carne dit :

              l’homme n’aime pas les carnets… il est anti carnet! 🙂
              des regards? des gestes? sans doute… jadis… mais maintenant je suis presbyte… je ne vois plus bien de près!

              J'aime

            • blueedel dit :

              presbyte… ??? et voilà !!! j’étais calme et maintenant je suis morte de rire… désolée.. rhooo j’ai l’esprit mal tourné ce soir !

              J'aime

  6. edwige dit :

    Dire « Je t’aime » se fait de plein de manières. Et je crois que ta pudeur sait très bien le dire 🙂
    Ton précédant post est très émouvant et m’a laissée songeuse quelques jours…je crois que par ici, ça fait aussi trop longtemps qu’on ne s’est pas tous réunis …

    J'aime

    • La Carne dit :

      tu sais que j’y suis encore dans ma tête à ce dimanche! 🙂 du coup, on a déjà pris RV pour une autre date… mais qu’entre filles cette fois! 🙂

      J'aime

  7. Quel bel acte manqué !!

    J'aime

  8. Axelle Fox dit :

    le billet précédent m’avait beaucoup touchée parce qu’il raisonnait en moi, celui là c’est encore pire, merci…

    J'aime

  9. Pcg LeBlog dit :

    J’en ai la larme à l’oeil… Tsss…

    J'aime

  10. Ophelie dit :

    Les « je t’aime » sont devenus tellement passe partout …on dit « je t’aime » comme on dit « il fait beau aujourd’hui » cela n’a plus de sens pour certains ou beaucoup moins qu’a des handicapés des sentiments comme nous !
    Je pense qu’il existe de choses ou d’actions qui veulent dire tout comme mais qui nous sont propres comme ton texte que tu leur as envoyé !
    Malheureusement il faut parfois même si ce n’est qu’une fois le dire a nos proches (ceux pour qui ça a un sens reel !) Car je me suis rendue compte dernièrement que même si ça peut paraître évidemment, quand la personne n’est la on peut regretter de ne pas avoir su dire les mots … 😦
    Ton texte est tellement beau et vaut tellement un grand je t’aime que tellement touchés il ne savent peut etre pas quoi en répondre !! Personnellement je sais que si je recevais un mot comme tel je me dirais « mais comment répondre quelque chose a la hauteur de ça ? »
    Je sais c’est bête de penser ça ! 😛

    J'aime

  11. ifeelblue dit :

    je suis comme toi, je ne le dis pas facilement, surement parce que ça me fait sentir vulnérable, et j’aime pas ça, me sentir vulnérable. C’est con, parce que y a rien de mal à ça, mais chais pas. Bref! Ton article m’a beaucoup touchée 🙂

    J'aime

  12. Complètement d’accord avec la pingheuse et Torata. L’amour est bien trop galvaudé. Chez mes parents, personne ne se disait « je t’aime » c’était tabou. Encore aujourd’hui, je suis incapable de le dire à ma soeur, c’est impossible, cela ne sortirait pas. C’est dommage, mais en même temps, on le sait parfaitement que l’on s’aime. Par contre, j’ai appris à le dire à mes enfants régulièrement, pendant des moments de complicité. Je veux qu’ils en soient persuadés. Ils ne me répondent pas forcément mais ce n’est pas grave 😉

    J'aime

    • La Carne dit :

      mes enfants non plus ne me répondent pas forcément quand je leur dit… mais ça ne me gêne pas. Ils me le disent à d’autres moments, qui leur conviennent à eux. 🙂 Quant au reste de la famille… on ne se le dit pas. ni avant, ni maintenant. Je ne sais pas si on sait qu’on s’aime… mais c’est une autre histoire.

      J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s