MONTRE-MOI TA CULOTTE, JE TE DIRAI QUI TU ES! (CULOTTES, MODE D’EMPLOI)

Les questions existentielles labourent mon cerveau de manière récurrente, frénétique. Elles m’épuisent. La plupart ne trouveront jamais de réponse. L’une d’entre-elles hante tous mes matins : Quelle petite culotte porter ? Ne ricane pas. Si tu es une femme, tu as forcément déjà été confrontée à ce choix cornélien. Le nier ne t’apportera rien de bon.

RO30096380

Parce qu’attention, à chaque situation sa petite culotte. Ce n’est pas pour de rire. C’est du sérieux. Je te rappelle que l’on parle petites culottes là! Ce n’est pas un choix qui se fait à la légère. C’est du potentiellement lourd de conséquence. Alors il ne faut pas se louper.

Aucun homme ne peut soupçonner quel grave conflit interne féminin se cache sous une jupe ou un pantalon de femme. (Je parle toujours de sous-vêtements hein).

Pour vous messieurs, quelques petites explications s’imposent. La prochaine fois que vous croiserez une petite culotte, vous comprendrez mieux la femme qui la porte. Mesdames, un cours de rattrapage n’a jamais nui à quiconque.
C’est parti pour un petit récapitulatif (non exhaustif)(obligé)(la fameuse part de mystère).

La petite culotte de tous les jours. La classique. Elle est confortable, pas nécessairement jolie. La classique, même si elle n’a pas pour but d’être exhibée, doit rester potable, présentable. C’est la scout de notre tiroir à culottes : « toujours prête ».

Ne pas confondre la classique avec la pourrie qui traine au fond du tiroir. Mais si tu sais bien, on en a toutes une, au moins. On ne la porte pas plus. Elle est souvent un peu beaucoup très vieille et déformée, avec un élastique inexistant et une couleur devenue indéfinissable. Un véritable tue l’amour. On la garde par nostalgie (elle a connu son heure de gloire), par paresse… par fétichisme… par oubli.

La petite culotte sport : La sportive. C’est une cousine de la classique. Elle varie peu selon les femmes. Une culotte en coton blanc (ou une de ces nouvelles matières dont le nom m’échappe)… ou noir, ou ce que vous voulez, en fonction de la couleur des survêtements ! La sportive tient bien sur les fesses de la femme, et aucun mouvement ne doit pouvoir la déloger. Sa mission est de se faire oublier. Rien de pire que de se demander pendant une séance de sport si la copine derrière voit tout… ou rien.

La petite culotte d’un premier rendez-vous galant. La bonne copine. Même si on se jure que Monsieur ne la verra pas lors de ce premier rendez vous, elle se doit d’être jolie, voire sexy. Jolie et confortable. La combinaison idéale pour se sentir à l’aise et pleine de confiance en soi. Une jolie culotte c’est comme une épilation réussie (les dames me comprendront), ça favorise la confiance en soi pour un rendez-vous séduction même si personne ne doit le savoir. (Puis on ne sait jamais… « toujours prête »).

La culotte des grands jours ! La star. C’est la première que monsieur (ou madame, selon) verra… sauf s’il a été persuasif et qu’il a déjà obtenu les honneurs et les faveurs de la bonne copine. Bref, pour la star, le confort est secondaire. On vise la culotte de compétition, celle qui attrape le regard et qui dit a monsieur « retire-moi ! ». Monsieur ne doit voir qu’elle (après madame bien entendu). Cette culotte doit être pleine de promesse, de caractère. Monsieur ne va la contempler que peu de temps, quelques secondes seulement parfois. Mais peu importe. Elle doit être à la hauteur de l’événement !

Il existe des variantes, des modes même en matière de culotte. Certaines peuvent faire de belles carrières. Une star peut devenir une bonne copine puis se faire une retraite paisible en classique, sans pression… et finir en boule au fond d’un tiroir à chaussettes. La honte ultime pour une culotte.

Quant à monsieur, après avoir rencontré la star, il peut finir par se retrouver nez à nez (enfin, nez à culotte)(enfin, c’est vous qui voyez) avec la bonne copine, puis tomber un jour, au hasard de la vie, devant la classique.
Les culottes murmurent à l’oreille des hommes. Si la classique sait convaincre l’homme de se faire retirer, on saura que cet homme a un potentiel amoureux significatif. Si l’homme tombe un jour sur la pourrie et reste malgré tout… épousez-le… ou fuyez !

CULOTTES 1800-2006image5

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article, publié dans WHAT ELSE?, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

70 commentaires pour MONTRE-MOI TA CULOTTE, JE TE DIRAI QUI TU ES! (CULOTTES, MODE D’EMPLOI)

  1. Hara-Kiri dit :

    Rhôôô! J’adore! Trop trop bien décrit! On a toutes une bonne copine, une star et des classiques!

    J'aime

  2. la pingsheuse dit :

    han y’a pas la « y’en a pas » ou la « cachée au fond du sac » des classiques pourtant 😉

    J'aime

    • fedora dit :

      me suis dit la même chose… enfin presque… et si on ne met pas de culotte ??? sinon ça me rappelle une scène de Bridget Jones ton billet 🙂

      J'aime

      • La Carne dit :

        ne pas mettre de culotte peut signifier tout un tas de choses! 😉 qu’on est ouverte à beaucoup de propositions… qu’on a l’âme d’un scout (toujours prête! … pour un petit coup… un pipi, un caca… ) on simplement qu’on aime que ce soit ventiler… 😉 la cachée au fond du sac? au fond du baise en ville plutôt non? Je l’ai oubliée celle là! 😉

        J'aime

        • blueedel dit :

          Perso il m’est arrivé une fois de ne pas en porter mais c’était totalement involontaire ….

          J'aime

          • La Carne dit :

            involontaire? genre « t’as oublié? »

            J'aime

            • blueedel dit :

              Pour la petite histoire, une amie a voulu me faire un super cadeau mais elle a oublié certains détails. Le but du jeu : m’emmener passer une journée dans un SPA à la marocaine au nord de Paris, mais sur la fin du parcours, elle m’a bandé les yeux, une horreur : imagine moi dans la rue ! Bref… Grosse surprise et c’était génial SAUF QUE mon amie avait oublié de prévoir de quoi « s’équiper » pour les différents salons : bain de vapeur, bain de boue, massage… Donc j’ai gardé sur moi mon brésilien en dentelle… mais au moment de partir, il était plus que trempé et huilé (bah oui les massages à l’argan) donc je l’ai retiré et il m’a fallu retraverser Paris sans petite culotte… (elle aussi hein) … ON en a a ri après mais je t’avoue que je n’étais pas particulièrement à l’aise !

              J'aime

            • La Carne dit :

              MDR!! t’étais en pantalon ou en jupe??

              J'aime

            • blueedel dit :

              c’était en juillet, il faisait très chaud… robe…..
              robe sous le genou et très ample, mais quand même 😦

              J'aime

            • La Carne dit :

              lol… j’aurai été mal aussi! 🙂

              J'aime

            • blueedel dit :

              bon j’en rigole hein aujourd’hui, mais crois moi je ne faisais pas ma fière
              et ma copine qui dans le métro éclate de rire en disant « en plus on n’ pas de culotte »
              grosse maline celle là ! fffff

              J'aime

  3. edwige dit :

    Exactement nous les filles !!
    ..mais en te lisant je me suis rendu compte que mes stars se faisaient rares …va falloir investir !! 😉

    J'aime

    • Hara-Kiri dit :

      En y réfléchissant bien, les classiques sont en passe de prendre le pouvoir! Les soldes arrivent à point… Merci La Carne de sauver mes dessous de l’ennui!

      J'aime

    • La Carne dit :

      ah ben ça me rassure, je disais pareil un peu plus haut! va falloir investir en effet! le truc c’est que je sais que l’homme ne verra rien… alors bon… 🙂

      J'aime

  4. Ophélie dit :

    Rhoooo mais c’est exactement ça !! Elles y sont toutes !!
    Quel dilemme chaque matin quand même !!

    J'aime

  5. J’adore c’est si vrai !!!

    J'aime

  6. Axelle Fox dit :

    Bien vu…ça me fait penser que je dois renouveler le stock…t’as oublié celle des mauvais jours du mois, je me suis toujours demandé si les top models hyper canons avaient aussi leur culotte des mauvais jours ?

    J'aime

  7. Corinne dit :

    Super billet 🙂
    Tu sais quoi? Mon plaisir, même encore maintenant à mon âge, est de ne pas mettre de culotte et d’être la seule à le savoir.. 😉
    Bises

    J'aime

  8. blueedel dit :

    Déjà rien que le titre, tu sais que tu dois t’arrêter pour lire… ensuite quand tu es une femme, tu es juste pliée devant ton écran tellement tu fais défiler les questions que oui on se pose toutes !
    Figure toi que Fiston m’a dit l’autre jour « mais c’est quoi vos culottes, je veux dire, pourquoi elles sont toutes différentes et que vous leur donnez des noms »… ah bah oui culotte, ce n’est pas juste culotte… tu as le boxer, le string, le brésilien (une attirance pour celui là excellent pour les tailles hautes), la vraie culotte… et j’en passe ! C’est vrai que chez les hommes, en général, ils ne se cassent pas la tête et prennent le premier caleçon ou slip venu !
    Excellent billet, comme toujours 😉

    J'aime

    • La Carne dit :

      Fiston est en homme en puissance! il ne comprendra jamais rien aux femmes!! 😉 Les culottes sont un sujet tellement sensible! faut pas prendre ça à la légère! 😉

      J'aime

      • blueedel dit :

        C’est exactemmmmennnt ce que je lui ai dit ! Le pauvre !!! Avec moi je peux te jurer qu’il a pas fini… on parle de savoir vivre, de galanterie, mais jessaye surtout de lui faire comprendre certains petits détails très importants pour nous autres ces trucs venus d’une autre planète (entre une mère et une soeur, il a de la bile à se faire !!!). Monsieur ex m’a tellement djfmoisumf que je ne veux surtout pas que Fiston hérite quoique ce soit 😉

        J'aime

  9. carrie4myself dit :

    La sportive!!!!!!! j’ai vu la culotte de la fille devant moi, pdt tt le cours de body pump. Spectacle……. particulier 😀

    J'aime

  10. CamilleG dit :

    j’adoreeeee

    J'aime

  11. axelle57 dit :

    Excellent ! Mais depuis que je suis avec mon homme, la classique a disparu, il n’y a plus que des bonnes copines et des stars 🙂

    J'aime

  12. Pcg LeBlog dit :

    J’adoooore !!! Excellent ! Je partage ! 🙂

    J'aime

  13. Trenty dit :

    Je crois que j’ai eu droit à toutes 🙂

    D’ailleurs, une des stars et devenue la pourrie 🙂

    J'aime

  14. Cari dit :

    mon mec à déjà vu toutes la cliques des culottes. Généralement les miennes sont noires (tient donc) et je garde les boxer qu’il n’aime pas pour moi. Ils servent généralement les jours ou M, de toute manière, ne saurait pas m’honorer (ou de manière nettement moins catholique) et puis…. il me préfère sans mais ça, c’est une autre histoire 😉

    J'aime

  15. Quelle magnifique dissertation sur la culotte bravo c’est geantissimme et quelle belle conclusion

    J'aime

  16. Ping : Wonderbillets sur la blogosphère 37 | WondermomesWondermomes

  17. Ping : Histoire de pub #4 | Blue Edel

  18. les cafards dit :

    un billet culotté comme on aime !

    J'aime

  19. Très drôle. Ne va pas croire que les hommes sont indifférents face à leur slip!!
    W.

    J'aime

  20. Ping : LES 10 INDISPENSABLES DE MA GARDE-ROBE | LA CARNE

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s