MES 10 DESTINATIONS DE REVE POUR LES VACANCES

J’aime voyager. J’aime aller loin et moins loin. J’aime découvrir certains endroits et j’aime en retrouver d’autres. Pour moi, les vacances, c’est partir. Nous ne sommes pas toujours partis, loin de là. Alors je savoure chaque voyage.
On m’aurait demandé il y a 20 ans quelle était ma destination rêvée, j’aurai répondu sans la moindre hésitation: les Antilles. C’était mon délire, mon kiff. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui je vis aux Antilles (ouais, c’était un gros kiff). Le premier qui me dit que « c’est les vacances toute l’année » , je… nan rien. On ne va pas se fâcher de si bon matin.

Mes vacances de rêve, c’est l’hiver, le vrai. Celui tout froid plein de neige. Je sais, c’est une saison, pas un lieu… encore que. J’ai beaucoup de chance, j’ai déjà réalisé ce rêve plusieurs fois. Je parie que lorsque nous habiterons dans la grisaille, je rêverai d’été. Normal. Quelques autres destinations ont aussi ma faveur. Concernant les vacances, je suis assez bon public (enfin, un peu)(je reste une fille, chiante). Un peu trop même. L’homme et moi avons été du genre à vouloir vivre partout où on a posé nos pieds de touristes.

Voici mon top ten :

1. Le Québec. En hiver donc… même si j’adorerai le découvrir autrement que sous une épaisse couche de neige. J’ai de la chance, beaucoup. J’ai déjà pu y poser mes moon-boots cinq fois. La température la plus chaude que j’y ai connue était un gros -2 degrés. La plus froide un petit -59 degrés, la nuit, avec le fameux facteur éolien. Cette année là (notre première fois),  « une vague de froid exceptionnelle » avait pris le pays qu’ils disaient nos cousins québécois. En journée on tournait autour de -30 degrés… avec un soleil de dingue et une neige bien dure. On s’est équipé « grand froid » et on a profité. Tous les clichés imaginables y sont passés: la motoneige, la balade en raquette, le traineau à chien, la cabane à sucre (on a dû attendre notre 5ème voyage pour ça), la vallée des fantômes, le fleuve gelé, le ski, la luge, l’hôtel de glace, une réserve avec des loups, des caribous et toute la clique… puis on a roulé, on a vu défilé les paysages, rencontré des gens… visiter quelques centres commerciaux… etc. etc. Cinq voyages. Pas un seul décevant. Des vacances de rêve. On rêve d’y vivre… comme on a rêvé de vivre aux Antillles à une époque. On y est (aux Antilles). On connait le revers de la médaille. A-t-on vraiment envie de connaitre le revers du Québec voire du Canada? A suivre…

DSC05064

2. Les iles tropicales. J’en rêvais. Je vis sur l’une d’elles. J’ai vécu un peu sur une autre aussi. Elles sont belles, attachantes même. Elles ont tout pour plaire… pour des vacances. J’ai appris en vivant ici que l’été toute l’année ne me convient pas. J’ai appris en vivant ici que les espaces trop petits me saturent vite. J’ai appris que l’humidité toute l’année, ça m’oppresse. Dans le désordre, voici les iles visitées et/ou habitées: La Réunion, La Martinique, La Guadeloupe, Saint-Martin, les Grenadines de Saint-Vincent (une merveille!), Sainte-Lucie, Marie-Galante, Les Saintes. Nous avons posé un pied également en république Dominicaine mais n’avons presque rien vu d’autre que l’hôtel. J’ai également posé mes deux pieds 30 heures en Haiti, à Port au Prince, un an après le tremblement de terre. J’ai vu l’horreur. J’ai rencontré ma fille. Un drôle de mélange émotionnel. Mais je m’égare…

319932_10150351435768505_1184327274_n

3. La Laponie. C’était mon trip et j’ai réussi à convaincre l’homme que ça pouvait être le sien aussi.  Passer noel dans le village du père noel en Laponie, avec les enfants, what else? J’ai vraiment beaucoup beaucoup de chance. Un autre rêve réalisé. Adulte, j’ai bien conscience de l’aspect marketing de toute cette affaire. Mais très franchement, c’était extraordinaire. Même dame nature  nous a gâtés. Nous y sommes allés une année bizarrement chaude pour la saison. C’était pas de bol pour la rencontre avec le père noel sur le cercle polaire. Et bien la veille de notre arrivée, la neige est tombée par gros flocons et a tout recouvert. Tout. Sur des centimètres et des centimètres. C’était magique. Le village est décoré magnifiquement. Les lumières, la forêt, les maisons, l’usine à jouets, la poste du père noel… le père noel lui-même! Ses rennes qui nous ont baladés dans une forêt laponne fantastique…  la motoneige au milieu de nulle part… magique je te dis. Puis nous sommes montés encore plus au nord. Nous n’avons vu que très peu le jour pendant ces vacances… mais c’était merveilleux. Les températures exceptionnellement douces pour la saison nous ont finalement permis de rester dehors du matin tôt au soir le plus tard possible. Le bonheur. Le moment de partir fut difficile.

1526218_10151938489968505_609259136_n

4. New-York. J’en rêvais. Je l’ai fait. Je n’ai pas été déçue. Les enfants ont beaucoup aimé aussi. New York est exactement comme je l’imaginais. Bruyant, vivant, amical, extravagant, lumineux, impressionnant et beau à sa manière. On a eu la chance d’y retourner 2 jours. C’était toujours aussi bien. On a assisté à un match de basket… on s’est levé pendant l’hymne nationale. Bref. Nous sommes allées à New York, Etats-Unis d’Amérique.

11406337_10153040186988505_658084913582521601_o

5. Lisbonne. LA bonne surprise. La destination dont je n’attendais pas grand chose n’en connaissant rien… et qui m’a enchantée. Je m’y suis sentie bien tout de suite. J’ai trouvé cette ville douce, chaleureuse. Tellement agréable! Nous nous étions baladés un peu aux alentours. Très plaisants aussi.

71711_465416058504_3421577_n

6. Le Morbihan, Carnac. Ma grosse madeleine. J’y suis allée ado avec mes parents et mes cousins. J’y ai emmené mon premier grand amour ; j’y ai emmené l’homme, puis les enfants… nous y serons encore cet été. Dans ce coin du monde, je plonge, je replonge, je respire. Une de ces respirations que tu sens passer, qui te fait du bien, un bien fou. Je me sens aussi bien dans le Morbihan qu’au Quebec en hiver. Sur mon échelle des valeurs de bien-être, c’est le maximum.

10559775_10152352452448505_1285033458527993549_n

7. Marrakech. Je garde un souvenir incroyable de ce restaurant où j’ai pu dévorer savourer un des meilleurs couscous de ma vie. Une tuerie. Les jardins, le souk… j’ai aimé. Nous nous sommes éloignés de la ville pour découvrir les montagnes autour… avons mangé dans une sorte d’auberge perdue au bout de nulle part. On a eu froid. C’était beau. Une impression d’être seuls au monde nous avait envahis.

voyage-maroc-marrakech_grand

Source

8. Je rêve d’Australie. Quand je vivais chez les anglais, une publicité pour l’Australie passait en boucle à la télé. Depuis, j’en rêve. L’homme a un ami qui y vit depuis de nombreuses années… faudra bien qu’on aille le voir un jour non?

PHOcee3a9c6-7947-11e3-b393-a90f69a04302-805x453

Source

9. je rêve de San-Francisco… depuis qu’en classe de seconde, en géographie, le prof nous a projeté un film sur cette ville. J’ai eu un coup de coeur par images interposées. Un jour nous irons. Faut y croire.

Victorian-homes-on-Steiner-Street-and-the-San-Francisco-skyline-from-Alamo-Square-Park

Source

10. Je rêve de grands espaces. Ceux des Etats-Unis… et ceux de la Laponie, encore. Je rêve d’un tour en montgolfière au dessus de paysages enneigés. Je rêve plus que tout d’aurores boréales.  Je rêve de Norvège. Je rêve de Canada (encore). Je rêve…

220813_Ev_Laponie2

Source

Je crois que mes enfants ne réalisent pas la chance qu’ils ont. On leur dit souvent. Mais pour eux, tous ces voyages, c’est naturel. J’ai pris l’avion la première fois à 20 ans. Je m’étais offert ce voyage avec mon salaire de jobeuse d’été. Eux ont plus d’heures de vol à leurs compteurs que tous les membres de ma famille réunis. Des petits chanceux qui ne boudent pas leur plaisir.

Les indispensables mes 8  comparses sont ici et là.

(Oui, 8. Nous avons perdu momentanément un petit doigt)

Egali-mère

Le blog de Zebulon’s mummy

La mère coupable

La mère instit imparfaite

Une souris bleue

Fannyfans

Rock’n LolitaRock’n Lolita

Pap’à la maison

Des parents presque parfaits

Tu peux nous suivre aussi ICI

ob_66aa3c_ob-f12914-ob-1c5de6-ob-4f4df7-10269482

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez moi sur www.lacarne.blog pour mes billets d'humour et d'humeur!
Cet article a été publié dans PENDANT CE TEMPS.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour MES 10 DESTINATIONS DE REVE POUR LES VACANCES

  1. fedora dit :

    De belles destinations…

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Australie, Nouvelle Zelande, Japon, Laponie, Norvege/Danemark?sued et l’Islande voila les pays qe j’aimerais voir.
    Tes enfants se rendront compte plus tard de la joie qu’ils ont eu de pouvoir tant voyager si jeunes 😉

    J'aime

  3. jaiecrit dit :

    Ah oui Haiti ? Je suis tombée amoureuse des gens de ce pays après six mois sur place, et la Rep Dom a tellement contrastée quand j’y suis allée mais c’était intéressant. Tu me fais rêver en tout cas avec toutes tes iles. Et je me joins à toi sur plusieurs destinations comme le Canada, Marrakech, Lisbonne, NYC, etc.

    J'aime

  4. Poupette dit :

    Tous ces voyages me font rêver! Moi aussi je veux partir, découvrir, voyager! Tu me donnes bien envie!

    J'aime

  5. axelle57 dit :

    Moi c’est cool, je voyage en te lisant 😉

    Je rêve d’aller en Irlande et en Ecosse, c’est tout. J’ai de tout petits rêves de voyage…

    J'aime

  6. Tout fait envie, rêver, mais mine de rien…. le Morbihan, Carnac…. Penthièvre, Quiberon … 😉 🙂

    J'aime

  7. Plusieurs destinations communes 😉 Effectivement les grands espaces et les aurores boréales ça me tente énormément aussi ! Bonnes vacances 😉

    J'aime

  8. Zeb dit :

    Moi aussi, les aurores boréales me font rêver…
    Et la Canada: je rêve d’y passer quelques temps, une année au moins !
    J’y pense, j’y pense….
    Et ton regard sur l’hiver me rassure : on peut aimer !
    Bon d’accord, t’y es en vacances, pas besoin de préparer les enfants pour l’école, ça doit être plus coool…

    « J’ai vu l’horreur. J’ai rencontré ma fille. Un drôle de mélange émotionnel. » C’est raconté quelque part sur ton blog ?

    Merci de nous faire rêver…

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s