LE BLUES DE LA BLOGUEUSE…

machine-a-ecrire2

Ecrire me fait du bien. Prendre le clavier pour coucher sur l’écran mes humeurs, mes histoires, mes anecdotes et mes émotions me met dans un état que j’aime. Me laisser embarquer par les mots me captive, me capture. Je l’ai déjà dit, je ne publie pas ici le quart de ce que j’écris. J’écris tous les jours, juste pour le plaisir. Enfin… j’écrivais.

L’été dernier, à la même époque, au même endroit, j’écrivais et publiais régulièrement, souvent même. Malgré les vacances, les enfants sur les bras, le soleil et les journées enchanteresses qui filaient,  j’ai écrit, beaucoup. L’été dernier, à la même époque, j’ai aussi repris goût à la lecture. Pas un jour, un soir, sans qu’une page au moins n’ai été engloutie en dépit de mes paupières parfois très lourdes. Lire et écrire m’avaient réconfortée avec les mots pour de bon. Enfin… c’est ce que je croyais.

Cet été, je ne lis pas, ou peu. Je ne publie pas, ou peu. Je n’écris pas, ou peu. Mon livre de chevet me fait de l’oeil, en vain. Les mots traversent ma tête, sans que j’arrive à les poser. Rien à faire. Rien à voir avec cette foutue angoisse de la page blanche. Les idées sont là, envahissant ma cervelle de carne dans tous les coins et recoins. Mais impossible d’en faire des phrases cohérentes ; impossible de les partager ; pire encore, impossible de me coller devant l’ordinateur pour les jeter, même en vrac, sur l’écran qui reste désespérément trop vide. Ça ne sort pas. Je n’arrive pas à savoir si c’est un bloquage, un manque d’envie… la fin d’une époque. J’ai le blues de la blogueuse. Sans être le drame de ma vie (faut pas pousser mémé dans les orties), je le vis avec une certaine mélancolie. Le décalage avec tout le reste qui tourne plutôt pas mal rond en ce moment est assez perturbant.

Des questions sans intérêt et sans réponse passent et cognent, parfois où ça fait mal. A quoi bon un blog? A quoi bon publier? A quoi bon ces échanges tellement virtuels? Pourquoi écrire? Pourquoi bloguer? Des réponses frôlent les parties susceptibles sensibles de ma cervelle. « Bouge tes fesses la carne! » … « Personne ne t’oblige à continuer ce blog inutile la carne! » … « arrête de pleurnicher la carne, on parle de blog là, pas de faim dans le monde » …

J’ai le blues de la blogueuse. Un blues pas grave, sans conséquence. Un mini blues sans grand intérêt. Mon petit blues à moi.

A part ça, ça va.

Source

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article a été publié dans MON MOI, MON SURMOI ET MON ÇA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour LE BLUES DE LA BLOGUEUSE…

  1. axelle57 dit :

    Tant que ça te fait encore plaisir d’écrire (et d’être lue pour ce que tu partages), fais-le ! Si ça ne t’apporte plus grand-chose, fais une parenthèse, reviens plus tard… ou pas si finalement tu n’en as plus de tout envie !

    J'aime

  2. CamilleG dit :

    oh non !!! c’est passager ça arrive quand ça ne va pas fort !bisous et courage ! Et ne lâche riennnnnnnnnnnnnnnn

    J'aime

  3. TheMouse dit :

    Ça fait plaisir de retrouver ta « plume »… Justement je me disais qu’on ne te voyais plus que furtivement… Laisse toi du temps… Bloguer ne doit pas être une contrainte… Bises la carne!!! 😉

    J'aime

  4. Fais donc comme tu le sens, comme ça va, ça vient …. ça s’en va, ça revient épicétou et comme tu dis faut pas pousser mémé dans les orties 😉 🙂
    Alors take it easy, keep cool
    Bises 🙂

    J'aime

  5. Isabelle dit :

    Et pourtant tu nous fais si bien partager les choses

    J'aime

  6. oth67 dit :

    Il faut faire comme tu le sens, il faut dire que l’été, la blogo est un peu déserte pendant la période estivale… pas forcement motivant pour écrire !
    Bises réconfortantes !

    J'aime

    • La Carne dit :

      Ben figure-toi que du coup, j’ai regardé mon rythme l’été dernier… et aussi les stats… mon mois d’aout avait été assez exceptionnel (pour mon blog). Mais là, ce n’est même pas ce qui me préoccupe. Ce qui me préoccupe c’est que je n’écris pas ou presque pas. ça me manque… pourtant je n’y arrive pas. M’enfin bon… tu vois, finalement j’ai réussi à pondre ce billet… 🙂
      Merci pour les bises. Reçois les miennes en retour. 🙂

      J'aime

  7. fedora dit :

    Ne te mets pas la pression… y a des jours sans et c’est normal… Chaudoudoux et ❤

    J'aime

  8. Egalimère dit :

    Parfois il faut juste savoir apprécier le moment présent et laisser de côté des « obligations ». L’envie est là, les idées aussi mais ce n’est peut être pas le bon moment pour écrire sur les subets qui te tiennent à coeur. Le blues te permet de prendre du recul pour revenir à un moment où tu auras mis ton coeur dans un billet comme on les aime ♡♡♡

    J'aime

    • La Carne dit :

      aucune pression et aucun obligation. 🙂 juste un manque. Mais tu as sans doute raison, ce n’est peut-être pas le bon moment. 🙂 Je me disais que c’est bizarre… ça faisait longtemps que les choses n’allaient pas aussi bien… et bing… ce truc qui me tient tellement à coeur me lache. 😉 Mais rien de grave! 🙂 ❤

      J'aime

  9. ifeelblue dit :

    c’est marrant, je suis dans la même phase que toi, je me pose les mêmes questions… après, t’es en vacances, profites-en à fond, de la vie réelle et non virtuelle, c’est le plus important après tout 🙂

    J'aime

    • La Carne dit :

      ah ben je profite. Mais l’an dernier aussi… et ça ne m’empêchait pas de lire et d’écrire… parce que ça, c’est bien du réel. 🙂
      Comment vas-tu? 🙂

      J'aime

  10. Je ne ferai pas avancer le schmilblick qui de toutes les manières n’a pas besoin de moi pour faire son petit bout de chemin, je tenais à te raconter un petit bout de ma journée pour te montrer qu’un blog, quand on le suit et qu’on l’apprécie, ce n’est pas que ça, mais c’est aussi et surtout une personne derrière.

    Après avoir passé une journée de merde (et je pèse mes mots si si) au boulot avec des histoires plus horribles les unes que les autres, je vautre mon auguste carcasse dans mon bolide sportif de luxe (oui, une 107 est luxueusement sportif) pour repartir chercher Tornade et TP-J. J’allume naturellement la radio. Alors démarrent les premières notes de « né en 17 à Leidenstadt » (tu sais d’un ptit jeune assez prometteur, Jean-François Golmen ou un truc comme ça). et bien ma première pensée aura été pour « la carne » et sa plume que j’ai appris à aimer et à attendre les articles avec impatience.
    Voilà, tu peux reprendre une vie normale !

    J'aime

    • La Carne dit :

      Comment veux-tu que je reprenne une vie normale après de tels mots? 🙂 ça me touche beaucoup.Merci! J’ai vaguement entendu parler de ce chanteur… il a l’air pas mal en effet. 🙂

      J'aime

  11. carrie4myself dit :

    Repos, no stress, no pression et arrête de regarder les stats, etc.
    C’est avant tout toi, ton repos, ton break, tes vacances. Tu fais comme tu le sens, comme tu veux, quand tu veux , ou tu veux 😉
    Des bizzzzzzz

    J'aime

  12. Je comprends tout à fait ton article, et le titre est très bien trouvé. Je pense qu’on passe toutes par ce stade du blues de la blogueuse, mais c’est juste une phase et je suis sûre que tu vas t’en remettre bien vite 🙂 Bisous ma belle :-*

    J'aime

  13. l’inspiration part et revient, il ne sert à rien de la chercher, elle viendra en temps et en heure. Pour le moment tu te consacres à autre chose. Bisous ma belle

    J'aime

  14. Pooky dit :

    Tu ecris parce que ce c est ton mede d expression. Et on n a pas forcément toujours envie d exprimer. Continue à ton rythme. Un ptit lâchage de clavier peut mener à de grandes inspirations

    J'aime

  15. Ping : Top des articles de la semaine | Miss Pivoibulle

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s