LES HISTOIRES DE MON MEC…

coluche-rire

Il était une fois un roi et une reine. Quinze ans de mariage. Deux enfants. Deux animaux. Une quinzaine de déménagements. Un paquet de beaux voyages. Une séparation. Des retrouvailles. Des tropiques. Du pôle nord. Des cris. Des pleurs. Des rires. Des combats. Des obstacles. Des victoires. Des imprévus. Des coups de tête. Des coups de sang. Des coups de coeur. Des fous rires. Des rêves fous. Des certitudes. Des incertitudes. Des regrets. Une routine, inévitable, parfois insupportable. Des petits bonheurs sans qui cette routine deviendrait invivable. Ils vécurent toujours heureux ou presque

00526753_P0002015

Il était une fois l’homme. A la maison, c’est lui qui raconte l’histoire du soir. Tu peux me demander de chanter le matin, de danser la journée mais pas de raconter une histoire le soir. Moi, le soir, j’ai lit-livre-ordinateur-couette. Un bisous vite-fait-bien-fait aux zouaves et je file retrouver mon oreiller. L’histoire du soir, c’est pas mon truc. C’est le truc de l’homme qui n’a pas eu d’autre choix que de s’y coller.

L’homme a une imagination toute particulière. Je ne vais pas te faire l’historique des récits hommaux qu’il a inventés (un récit hommal. Des récits hommaux). Un aperçu suffira pour que tu te fasses une idée assez précise de son univers très personnnel. (Sous ses airs de gendre idéal calme et sérieux, l’homme ne vaut pas mieux que moi l’homme est aussi barré que moi. Ceci est un compliment.)

vintage inscription made by old typewriter, once upon a time

L’autre soir, après un début très classique (il était une fois) il a enchainé avec un surprenant « une princesse qui puait sous les bras » … la suite n’est pas publiable… une sombre histoire d’odeur nauséabonde… d’animaux asphyxiés… de torture au savon
Aux rires des enfants, j’ai compris qu’ils vivaient bien la chose. Pas de traumatisme ni de cauchemar. (Aucun animal n’a été torturé pour les besoins du scénario).

Businesswoman with two businessmen holding their noses in an elevator

Un autre soir, après un même début (il était une fois)(ce n’est plus classique, ça vire conservateur) il a poursuivi avec « un prince qui pétait et sentait fort des pieds » . La suite m’a échappé. J’ai entendu des « berk » … des « haaaaa » … et encore des rires…

570d552186ee5

Si j’ai bien suivi la logique hommale, si je lui demande une histoire, elle portera forcément sur une reine. Une belle reine. Une reine douce, gentille, grande. Une reine sans graisse ni cellulite ni ballotement sous les bras. Une reine qui sent bon. Une reine qui boit des mojitos et des bières au pouvoir  empailleteur (= qui envoie des paillettes sur le monde). Une reine merveilleuse. J’ai hâte!

*****

Après réflexion, dans un élan de prudence (mieux vaut prévenir que guérir), la rédaction préfère passer son tour, avant que des sombres histoires de sorcières sur le retour ne lui tombent dessus. Son couple pourrait ne pas y survivre.

pop3

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article, publié dans PENDANT CE TEMPS..., est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour LES HISTOIRES DE MON MEC…

  1. zenopia dit :

    On n’est jamais trop prudent(e) ^^
    ça doit être un truc d’homme d’adapter les histoires du soir ^^
    des bisous 🙂

    J'aime

  2. delphdolce dit :

    😂😂😂😂 merci

    D.

    J'aime

  3. axelle57 dit :

    Il y a peut-être une idée à creuser pour un complément de retraite via des droits d’auteur ? Les contes décalés, ça a le vent en poupe 🙂

    J'aime

  4. Paula dit :

    C’est un concept… Ca fait rire les enfants c’est sympa 🙂

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    J’ai toujours raconter des histoires a mes neveux le soir pour qu’ils s’endorment mais ton homme semble avoir beaucoup d’imaginations!!!!!!!

    J'aime

  6. Colette dit :

    Merci pour ce moment souriant.
    « L’Homme » pourrait peut éditer ses histoires, pour changer un peu du monde des histoires à raconter à nos chers petits.

    J'aime

    • La Carne dit :

      En réalité, ça le soule autant que moi… du coup il met en mot notre vraie vie… des histoires de bras qui puent… des pieds pas frais… notre quotidien quoi! 😉

      J'aime

  7. Themetis dit :

    Tu ne dois pas t’ennuyer avec lui 😉

    J'aime

    • La Carne dit :

      tu veux dire avec un homme qui a si peu d’imagination qu’il raconte aux enfants le soir des histoires basées sur des faits réels? LOL 😉
      Mais les enfants adorent… donc ça va. 😀

      J'aime

  8. C’est une idée ! Lol
    Ça a le mérite d’être rempli d’imagination et d’originalité ! 😉

    J'aime

  9. J’adore ton style ! Merci pour ces pages souriantes 🙂 🙂 🙂

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s