VOTER OU NE PAS VOTER?

Je me suis inscrite sur les listes électorales, persuadée que j’irai voter. Voter contre s’il le fallait, mais voter sans faute, avec le fier sentiment du devoir accompli.

pho7afb379a-c544-11e3-85d8-1d843ac87380-805x453

Le temps passe. Je ne sais plus. Voter contre, pour que certains puissent se gargariser d’avoir obtenu ma voix? Leur laisser dire de mon bulletin ce qu’ils veulent, comme une sorte de petit arrangement tacite dont on m’aurait menti sur les accords? Leur laisser faire ce qu’ils veulent de cette voix?! Ça me révulse. Voter et se faire balader. Voilà tout ce à quoi nous sommes bons pour eux. Ils se foutent de nos vies. Ils veulent juste nos votes. J’abuse? Je suis en colère.

J’étais persuadée que j’irai voter. Voter pour éviter le pire à défaut d’avoir le meilleur. Si seulement je pouvais croire en quelques mots, quelque programme. Si seulement je pouvais avoir confiance en l’un d’entre eux… au moins un peu. Mais je n’y arrive pas.

vote-utileVoter me permettrait tout juste d’avoir la conscience, même pas bonne, de n’être pas coupable d’avoir participé à la prise du pouvoir par le pire. J’irai voter ou pas. A moi de déterminer ce qui me sera le plus supportable. Voter contre le pire?  Voter pour un entourloupeur? Ne pas voter? Me dégouter, quoiqu’il arrive.

sabstenir-cest-voter_0

Ne pas voter m’ôtera le droit de me plaindre des résultats? Quoique je fasse, qui que soit l’élu(e),  j’aurai perdu. 20090703170556fichierVoter ou ne pas voter… entre les deux mon coeur balance.

ob_748893_coluche

voter-cest-mieux

ob_4f62a2_images

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article, publié dans MON MOI, MON SURMOI ET MON ÇA, WHAT ELSE?, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

61 commentaires pour VOTER OU NE PAS VOTER?

  1. axelle57 dit :

    C’est la question que beaucoup de monde se pose… J’ai choisi, j’irai voter, même si c’est pour voter « contre » à défaut de voter « pour ». Ma conscience sera relativement en paix avec ça ; effectivement ça me fera braire que mon vote soit considéré par celui ou celle qui l’aura reçu comme une validation de son programme. Mais si « le pire » était élu, ne pas avoir voté (ou voté blanc), et du coup permis sa prise de pouvoir, m’écœurerait encore plus.

    J'aime

  2. Bernieshoot dit :

    Dans tous les cas je vais voter en ne me privant pas de voter blanc si aucun programme des candidats ne me convient. La démarche d’aller voter est essentielle, on se rend d’ailleurs compte qu’aucun parti ne cherche à lutter contre l’abstention, il est plus facile de n’avoir que la moitié de la population à convaincre …

    Aimé par 1 personne

    • La Carne dit :

      je voterai blanc si seulement ces votes servaient à quelques choses. Ils ne sont même pas comptabiliser… alors que l’abstention l’est… je rêve d’élection où mon vote blanc servirait à quelque chose…

      Aimé par 1 personne

  3. ifeelblue dit :

    j’adoooore la première photo qui illustre ce billet!

    et sinon, sur le fond, je suis d’accord avec toi, la situation est désespérante… pour ma part, je sais que j’irai voter parce que c’est une question de principe. J’ai aussi pris la décision de ne pas voter « utile » mais de voter pour un petit candidat qui n’atteindra jamais le 2nd tour mais tant pis. Et puis, au 2nd tour, ce sera probablement la peste ou le choléra…
    si seulement il y avait des règles plus strictes empêchant de faire de la politique une carrière…

    J'aime

    • La Carne dit :

      ces règles ne sont pas prêtes d’arriver en France. La politique y est encore un monde obscur où chacun fait tout pour garder sa place… J’en ai marre de ces politiciens qui nous culpabilisent de ne pas voter ou de ne pas voter utile, alors que si on en est là, c’est quand même bien à cause d’eux.

      J'aime

  4. carrie4myself dit :

    J’irais voter, quitte a voter blanc

    J'aime

  5. zenopia dit :

    Chez moi, le vote est obligatoire… si tu n’y vas, tu risques l’amende voire une peine de prison… après, une fois seule dans l’isoloir, on fait bien ce qu’on veut : jusqu’ici j’ai toujours voté… je continue à penser que c’est un droit et un devoir pour lequel nos aïeux ce sont battus… mais bon, il m’arrive quand même de me demander « à quoi bon ? »…

    Aimé par 1 personne

    • La Carne dit :

      j’avoue que me concernant… plus que le « à quoi bon? » c’est surtout un dégout viscéral qui m’a prise… nos aïeux se sont battus en effet… ceci dit, ça reste un droit et non un devoir… dans le sens où il n’y a pas en France d’obligation… je penche plus pour « aller voter » … mais très franchement… je me dis que c’est plus par lâcheté, par peur de ne pas assumer, que par volonté réelle! Ça me dégoute de savoir à l’avance qu’on fera dire n’importe quoi à mon vote.

      J'aime

      • zenopia dit :

        ah mais je te comprends… mais, comment dire ? quand je dis « devoir », je pense plus à un devoir moral, en tant que citoyen… encore une fois, je ne vis pas la même réalité électorale que toi… en Belgique, c’est toujours bonjour les coalitions ! Ainsi, au fédéral la majorité est MR/NVA et à la région (wallone), elle est PS/CDH… l’opposition d’un niveau se retrouve dans la majorité de l’autre… et si tu ajoutes à ça, les 3 régions et les 3 communautés… 😉 Bon, sinon, je suis convaincue que les clivages droite/gauche, ne veulent plus dire grand chose et ne représentent pas ce que veulent les gens… en tout cas c’est mon cas… je ne me retrouve pas dans ce qu’on me propose… et j’évite de parler de l’Europe où on siège sans être élu par le peuple (démocratie ? où ça ???)

        J'aime

        • La Carne dit :

          Je suis un peu larguée j’avoue concernant la Belgique. 🙂 Tu vois, ce qui me dérange avec le fameux « devoir moral » c’est que justement, les politiciens en jouent… « voter utile » … comme je disais plus bas, certains comptent sur l’abstention… certains comptent sur les votes utiles… j’ai le sentiment que du coup, ils nous dépossèdent de tout… je sais bien qu’une fois dans l’isoloir, on fait ce qu’on veut… mais bon… 😦 j’aimerais tellement que les votes blancs comptent… au moins au 1er tour… 😦

          J'aime

  6. Catwoman dit :

    Franchement ?
    Au premier tour, étonnement, je pense désormais avoir quelqu’un pour qui voter. Je n’aurais pas dit ça il y a quelques mois.
    Pour le second tour, je ne choisirai pas entre la peste et le choléra … Et il est sûr et certain que certains n’auront jamais ma voix !!! Après, entre me déplacer et mettre un bulletin blanc ou ne pas y aller du tout, mon cœur balance, j’avoue et tout se jouera en mai.

    J'aime

    • La Carne dit :

      A quoi ça sert de mettre un bulletin blanc?? ils ne rentrent pas du tout dans les résultats, ne sont pas comptabiliser. Voter blanc, en France, c’est comme ne pas aller voter… sauf que l’abstention, elle, est quantifiée…

      J'aime

      • Catwoman dit :

        Non, les bulletins blancs sont décomptés séparément des bulletins nuls (loi de 2014, http://www.parti-du-vote-blanc.fr/comprendre/vote-blanc-en-france/). Ils sont d’ailleurs notés dans le PV de décompte des voix. Le problème, c’est qu’après, ils ne rentrent pas en compte dans le résultat de l’élection (faudrait voir à pas trop modifier le système électoral français) et sont présentés dans le paquet « abstention » …

        C’est vrai que, vu comme ça, ça ne sert à rien de voter blanc et que beaucoup, du coup, ne se déplacent même plus ! Mais pour celui qui le fait, ça veut dire, beaucoup et c’est pour ça que je me questionne encore. Mais, non, non et non, quoiqu’il m’en coûte, certains n’auront jamais ma voix !!! En 2002, Chirac l’a eue et j’ai fait partie de ceux qui ont milité pour qu’il l’ait. Pas en 2017 …

        J'aime

        • La Carne dit :

          ouais… bon, tu m’as appris un truc! 🙂 mais dans ma tête, ça ne change rien… mon vote blanc resterait inexistant dans les résultats… 😦 Je ne suis pas (encore?) aussi catégorique que toi sur le « non non et non » … la peur du pire du pire du pire me tient bien… mais elle est de plus en plus contrebalancée par l’écoeurement grandissant…

          J'aime

          • Catwoman dit :

            C’est pour ça que j’hésite parce que dans les résultats finaux mon bulletin blanc restera inexistant …
            Après, je comprends tout à fait ta peur du pire du pire du pire. J’ai juste franchi le pas que tu hésites à franchir. Tu vois, il y a quelques mois, je disais que je ne voterai pas du tout, et même plus du tout. Aujourd’hui, j’ai bien modifié mon discours et celui-ci est devenu : il y en a 2 qui n’auront jamais jamais jamais ma voix. Mais d’autres peuvent désormais l’avoir, notamment pour éviter ces deux-là …

            Aimé par 1 personne

        • Pareil que toi !!! J’avais manifesté dans la rue (j’avais même séché des cours me semble-t-il) pour contrer l’aure facho d’en face. Mais en 2017, si le même cas de figure se reproduit (les même partis quoi), hors de question que l’un des deux énergumènes ait ma voix.

          J'aime

          • La Carne dit :

            Nous avions défilé aussi en 2002…. tout sauf l’autre… le souci en ce moment c’est que j’ai envie de dire « tout sauf l’autre… et l’autre… » . ça complique…

            J'aime

  7. Kiara Papillon dit :

    Je suis dans le même état d’esprit.
    Mais j’irai voter quand même. Parce que c’est mon devoir de citoyenne. Je me demande si mon bulletin sera blanc ou s’il sera pour le candidat le « moins pire » (comme disent mes élèves). Mais je m’exprimerai.

    J'aime

  8. Rozie & Colibri dit :

    Comme je te comprends …
    Je me pose la question aussi.
    Quand je vote, je vote blanc. Pour dire « ça m’intéresse, mais rien ne me correspond. » Comme je me renseigne peu en général sur la politique, je fais ça. Sauf que, si je me renseigne si peu, c’est aussi parce qu’aucun candidat ne me donne l’envie d’approfondir.

    Alors .. Et si ne pas voter était la solution ? Si on arrêtait de voter, comme signe de révolte ? Pour dire « on ne veut pas prendre part à vos conneries ? » ou « On en a marre » ?

    Mon coeur balance aussi …

    J'aime

    • La Carne dit :

      le solution serait, au moins en partie, que les votes blancs soient pris en compte! Aujourd’hui, voter blanc en France c’est comme si on n’allait pas voter. Ces bulletins ne sont pas comptabilisés… ils le seraient, j’irai voter blanc sans le moindre souci!! Mais ces bulletins n’existent pas aux yeux de la loi!!

      Aimé par 1 personne

  9. Je voulais voter de mon cote aussi mais vu la tournure des choses NON MERCI ! Ils se passeront bien de mon vote ! 🙂 Et je pense que voter blanc n’y changera pas grand chose non plus alors j’economiserai un deplacement et mon temps avec ! 🙂

    J'aime

    • La Carne dit :

      nous sommes d’accord… le vote blanc n’y changera rien du tout… et c’est bien dommage!! Du coup, pour ceux qui veulent montrer leur désaccord, reste l’abstention… parce qu’elle, au moins, est quantifiée… sauf qu’ils font dire aux chiffres ce qui les arrangent…

      Aimé par 1 personne

  10. Clémentine dit :

    Je comprend totalement ton point de vue. Les candidats se foutent tellement de nous, comment avoir envie de leur donner notre voix, notre confiance. Bon, personnellement il y en a un, à qui je fais un peu plus confiance que les autres alors j’irais voter pour lui au premier tour. On sait jamais, peut-être qu’il atteindra le second. Si ce n’est pas le cas, je n’irais pas voter au second tour. Il est hors de question que je mette le nom du « moins » pire dans l’urne. Et puis le vote blanc n’étant pas pris en compte, se déplacer pour voter blanc, reviens au même que de pas se déplacer. Quoi que, l’abstention, elle est comptée alors bon.

    Je rêve encore d’un jour où un politique aura vraiment envie de présider pour le peuple et non pour son égo et son pouvoir. Mais c’est pas demain la veille hein.

    J'aime

    • Pour représenter vraiment le peuple et non pas son ego, il faudrait des candidats salariés comme Philippe Poutou et Nathalie Arthaud ! Malheureusement, ils ne sont justement pas assez connus parce que ce ne sont pas des politiques à temps plein, et du coup ils passent complètement à la trappe… tu vas voir qu’à « L’émission politique » sur la 2, tous les gros candidats vont être invités, mais Poutou, Arthaud et d’autres qui feront un tout petit score ne le seront pas :/

      J'aime

      • La Carne dit :

        Je ne regarde même plus ces émissions… on nous sert des mensonges. Aucun journaliste n’a le cran de vérifier et contredire systématiquement un candidat quand on sait qu’il nous ment… alors ça me soule. mais tu as raison… les petits passeront sans doute (à suivre) à la trappe…

        J'aime

    • La Carne dit :

      nous sommes d’accord sur le vote blanc et l’abstention. je vais être honnête… tout ce mic mac me révulse… mais je me dégoute aussi… parce que la culpabilisation générale contre ceux qui ne veulent pas voter contre… marche avec moi… est ce que si, ce que je considère comme étant le pire, passe demain, je me le pardonnerais?

      J'aime

  11. pomdepin dit :

    Je sais que ce n’est pas enthousiasmant de voter pour éviter le pire. Mais crois moi c’est important. Des millions de britanniques regrettent de ne pas avoir voté aujourd’hui. Parce ce qu’ils n’aimaient pas le gouvernement, parce que remain allait gagner, parce que ça n’allait rien changé, parce qu’ils n’étaient pas sûrs…Ben voilà. Pareil aux US. C’est déprimant de voter pour le moins pire, mais ne pas le faire, c’est catastrophique.

    Aimé par 1 personne

    • La Carne dit :

      voilà… tu es la personne qui peut me pousser aux urnes… toi et tout ce que tu m’apprends. L’exemple parfait de où peut me mener mon dégout qui me pousserait à ne pas voter. Je crois que ce qui m’écoeure le plus, c’est que mon vote permettra au candidat élu de se vanter… de se réjouir… de nous faire croire qu’il a gagné grâce à lui… alors que c’est juste à cause de l’autre… si au moins le candidat élu avait l’humilité d’admettre qu’il sait pourquoi on a voté pour lui… mais non… quelle bande de merdes! Mais voilà… entre le pire et le moins pire… et le pire, vu ma famille, me fait peur… mon coeur va devoir choisir…
      si seulement ils comptaient les votes blancs.

      J'aime

      • pomdepin dit :

        Ici, le non à l’Europe représente en fait 37%… mais voilà au final, on ne compte que les suffrages exprimés. Et le pays plongé dans le fascisme d’état grâce à ceux qui ne sont pas allés voter aussi, pas uniquement à cause des brexiters. Je sais que c’est déprimant de voter pour le moins pire, surtout si il s’en gargarise après, mais c’est trop dangereux de ne le faire. On le voit tous les jours ici. Regarde aux US, si tous ceux qui ont voté pour les verts et les indépendants avaient voté pour Clinton, elle serait passé. Maintenant, ils se lamentent d’avoir Trump, mais c’est aussi leur faute.

        J'aime

  12. Moi j’irai voter (même si mon candidat n’a pas encore ses signatures… :/ mais j’ai un plan B dont les idées sont quasiment identiques et qui me plaisent donc beaucoup). Pour le premier tour, je fais toujours un vote idéologique même si mes candidats du premier tour ne sont absolument jamais passés au tour suivant…
    Pour le second tour, il y a un mois, j’aurais dit « Je vote pour mon cul » (oui oui, je créée un bulletin de vote avec « MON CUL » écrit dessus avec une police identique aux vrais bulletins). Mais je pense qu’un candidat peut changer la donne, donc s’il passe au second tour, mon cul n’aura pas ma voix cette année. Par contre, si ce sont les deux pires, là, c’est clair que même si on me paye je voterai pas pour eux. Un nouveau 2002, plus jamais !!!!
    Bref, j’irai voter quoi 😉

    J'aime

  13. Nanofarat dit :

    Je trouve ta réflexion très intéressante. Pour ma part, c’est tout vu, je n’irai pas voter.

    Déjà, je passe rapidement sur le fait que je ne veux encourager un système d’élites, un système corrompu.

    Ensuite, je trouve que dans notre société actuelle, cet acte n’a plus de sens (bien qu’historiquement, je trouve que ça a été une vraie évolution de la société).

    Pour les gens au final, c’est FACILE d’aller voter tous les 5 ans, pour mettre toutes les responsabilités sur le dos d’une seule personne et son gouvernement et ensuite bien évidemment se plaindre de tout car oui, il est illusoire de croire qu’une seule personne et son gouvernement bien pensant peuvent régler tous les problèmes du pays, tout ça, de manière consensuelle.

    Je sais que ce discours peut choquer au premier abord car il va à l’encontre de ce qu’on nous a toujours appris mais pour moi, aller voter, c’est se désengager. Se dire « J’ai voté, c’est bon, j’ai fait mon devoir de citoyen ». Mais être citoyen, ce n’est pas ça. Ce n’est pas se déresponsabiliser en allant voter.

    Pour moi, aujourd’hui, être citoyen passe davantage par l’action locale et individuelle. Il est plus utile de s’engager dans une association et d’apporter une aide concrète au pays ou au monde que d’aller voter (aide aux sans abris, aux migrants, aux personnes âgées, aux minorités, alphabétisation, protection animale, protection environnementale…). Alors certes, c’est plus engageant, plus impliquant qu’aller voter tous les 5 ans. Cela prend du temps, cela peut être difficile physiquement, moralement mais c’est comme ça qu’on changera les choses. Pas en allant voter pour 1 personne qui forcément décevra parce que oh oh, surprise, ce n’est qu’un homme/une femme. Pas en regardant les résultats des élections dans son canapé au JT ou en étant spectateur de ce qui se passe dans le pays et au delà.

    Les gens veulent du changement mais ils ne sont pas prêt à être eux-même vecteurs de ce changement. Au bout d’un moment, il faut aussi être un peu cohérent. Tant que les comportements individuels n’évolueront pas et que les gens ne verront pas plus loin que leur propre petite personne, rien ne changera hélas.

    Aimé par 1 personne

    • La Carne dit :

      je pense que beaucoup sont prêts à s’engager individuellement. Beaucoup le font déjà. Je ne pense pas que voter permette de se décharger. Elire un président est un moyen de tirer un pays dans une direction plus que dans une autre. En ça, je pense que c’est important de voter. Je ne pense pas que les gens attendent des miracles… par contre, je pense qu’ils en ont marre qu’on se foute d’eux en leur servant de beaux discours malhonnêtes pour être élus…
      Si par exemple on souhaite que les associations d’aides continuent d’exister localement notamment… on n’a plutôt intérêt à voter pour des personnes qui pensent que c’est bien qu’elles existent… sinon on prend le risque de les voir disparaitre ou batailler encore plus pour exister…
      agir et voter sont complémentaires à mon sens.
      Je n’attends pas de miracle d’un candidat. J’attends des idées et de l’honnêteté… j’attends de pouvoir faire confiance…
      J’attends aussi que mon vote blanc soit compté, qu’il ait de l’importance, qu’il puisse dire quelque chose… ce n’est malheureusement pas le cas…

      J'aime

  14. C’est clair que le cirque actuel ne donne pas furieusement envie de voter ! Seulement, l’extrême droite surfe sur cette désillusion pour ratisser de plus en plus large, aussi il vaudrait peut-être allr voter, ce serait-ce que pour un vote utile !

    J'aime

    • La Carne dit :

      arf… j’avoue que l’idée même du vote utile me révulse. Parce que si l’extreme droite compte sur l’abstention, les autres comptent sur le vote utile… dans les deux cas, personne ne compte sur son programme et ses valeurs?! C’est en tout cas comme ça que je le ressens… je sais qu’ils prétendent avoir des programmes…. mais bon… 😦

      J'aime

  15. Marie Kléber dit :

    J’ai fais les démarches nécessaires (j’ai mis 3 ans) donc j’irais voter. Même si à mon avis je voterais blanc. Ce n’est pas dans une démarche citoyenne ou quoi que ce soit, mais plus une manière de dire ce que je pense. A ma manière.
    Autant le jour où j’ai reçu ma première carte d’électrice, je me suis sentie toute heureuse. Autant aujourd’hui je me demande à quoi ça sert tout ça. Un constat bien tristounet.

    J'aime

    • La Carne dit :

      A quoi bon de voter blanc? ça ne dira rien… puisque ces bulletins ne sont pas comptés… alors que l’abstention l’est… voter blanc, en France, c’est comme ne pas aller voter. Pire encore, puisque ces bulletins n’existent pas aux yeux de la loi! 😦
      quoiqu’il en soit tu as raison… le constat est triste… écoeurant et triste…

      J'aime

  16. Youle dit :

    Pour ma part, j’ai voté une seule fois dans ma vie. Je ne vote pas car je n’en vois pas l’intérêt, mais je me pose quand même la question à chaque fois. Mon avis est qu’il peut être intéressant de voter pour les municipales car il s’agit de ce qui est le plus proche de nous, et cela peut vraiment changer la donne et avoir des effets concrets que l’on peut voir au quoditien, on peut même aller interpeller son maire quand on habite à la campagne (c’est mon cas). Pour les régionales éventuellement aussi, pour les mêmes raisons, avoir prise sur ce qui nous concerne de près. Pour ce qui est des présidentielles, honnêtement, j’ai le sentiment qu’on me laisse le droit d’aller choisir mon bourreau… ou mon roi, mais c’est pareil.
    J’envisage de peut-être aller voter cette fois-ci quand même, car je n’ai vraiment, mais vraiment pas envie de continuer comme ça. Macron, Fillon, Le pen, ils me font tous les trois horreur, ils vont continuer la politique qu’on se tape depuis tellement longtemps, en pire. Du coup il est possible que j’aille voter « utile » pour quelqu’un en qui je n’ai pas une grande confiance, mais que je serais soulagée de voir élu si c’était le cas (j’y crois moyen mais bon…). Pour le moins pire quoi. S’il passe au second tour, je retournerai voter, sinon, hors de question que je donne ma voix à des gens qui me donnent envie de vomir rien que d’entendre leur nom à la radio.

    Et sinon, pour la bonne conscience, comme a dit quelqu’un d’autre plus haut, il y a mieux à faire que d’aller voter, effectivement, changer les choses collectivement dans des assos me semble autrement plus utile que de « voter utile ».

    J'aime

    • La Carne dit :

      comme je disais plus haut, voter et agir ne sont pas incompatibles. 🙂 Mais ton constat est le même que le mien… si je vote ce sera utile… et ça me dégoute… si je ne vote pas et que le pire passer, je le vivrais sans doute mal… comme l’a dit Pom de Pin plus haut… aujourd’hui en Angleterre beaucoup regrettent de ne pas être allés voter… les dégâts sont immenses…
      J’aimerais que mon vote blanc existe, est un poids. Au moins au premier tour… j’aimerai ne pas avoir à choisir mon bourreau… j’aimerais surtout y croire encore…

      J'aime

  17. Sophie dit :

    La seule fois où je n’ai pas voté c’était en 2002 (l’excuse c’était les vacances scolaires et un déces dans la famille qui m’avait fait zapper de faire une procuration). Depuis, je me suis promis que plus jamais je ne manquerai ce rendez-vous. Pourtant, je sais que selon le choix du 2eme tour, il se peut que je n’y aille pas.

    J'aime

    • La Carne dit :

      je crois que c’est ce choix du 2ème tour qui fait peur… qui fait hésiter à aller voter… alors que c’est celui qui déterminera notre futur merdier… J’en veux aux politiciens de nous prendre pour des cons. Je leur en veux de ça plus que de tout le reste!

      Aimé par 1 personne

  18. Aileza dit :

    Je comprends ton dégoût, on en a discuté plusieurs fois par nos blogs interposés. J’ai pour principe de base de voter contre, si l’urgence l’impose. Pas envie que nos gosses nous fassent la morale dans 20 ans parce qu’on a rien fait. Après quoi qu’on en dise tous ne se valent pas, il y des degrés dans leur dangerosité.
    Pour finir, il faut garder en tête que rien n’est jamais écrit d’avance contrairement à ce qu’on pense, on n’est jamais à l’abri d’une bonne (ou mauvaise) surprise. Alors soyons optimistes (mais pas naïfs), c’est tout ce qui nous reste 😉

    Aimé par 1 personne

  19. Pfiouuuu ! Moi pareil, je vais aller voter parce qu’il ne faut pas perdre ce droit mais alors je suis dans la même idée que toi, ils nous prennent tous pour des prunes ouvertement ou pas et on doit leur faire confiance. Non mais LOL quoi .

    J'aime

  20. J’adore ta réflexion sur le sujet et dans les commentaires.
    Par contre :
    « Depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections les bulletins blancs sont décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais, comme auparavant, ils ne seront pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls). »
    = Donc ça ne change rien !!! pffff

    Moi aussi j’aimerais vraiment que les bulletins blancs soient pris en compte comme un candidat.
    Là on pourrait commencer à rigoler 😈

    J'aime

  21. Ping : CE JOUR OU LES POLITICIENS DECOUVRIRONT LE RESPECT… | LES PIEDS DANS LE BLOG

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s