SEXE, DROGUE ET ROCK’N ROLL

Je fais la pute. N’allez pas m’imaginer sur un trottoir sombre, perchée sur des hauts talons, vêtue de simili-cuir douteux, des billets coincés sous l’armature d’un soutien-gorge XXS. Ma prestation ici est plus dans le genre grenouille de bénitier, toute proportion gardée. Faute avouée étant à moitié pardonnée, autant confesser tout de suite que ce titre a été choisi uniquement pour attirer le chaland, pour racoler. Oui, je fais la pute, virtuellement. Ce billet est le dernier pan de ma campagne électorale. Mon dernier appel aux dons votes. Ma bouteille à la mer. Ma dernière dose de vaseline pour faire glisser la pilule en douceur.

J’aurais pu dire (répéter?) qu’écrire est pour moi un hobby, un plaisir, un besoin. Que je ne me suis jamais rien imposé en la matière, mon unique règle étant: Ça vient quand ça vient et si ça ne vient pas, ça ne vient pas, à bas le viagra. Qu’à défaut d’exprimer oralement ce que je ressens, l’écrire me soulage. Que je rêve de livre. Que ma peur d’échouer et ma grande passion pour la procrastination sont mes empêcheurs de tourner en rond. J’aurais pu rabâcher tout ça. Encore.

Je vais abréger vos souffrances et faire court. Pour la première fois -si on met de côté les rédactions et dissertations maudites de l’école, celles où les profs indiquaient entre autres joyeusetés, en rouge bien gras: vocabulaire inapproprié, style inadapté, n’importe quoi!– je me suis imposée d’écrire sur un thème imposé choisi librement. D’abord défaitiste (on ne se refait pas), couinant à qui voulait bien l’entendre « mais non, je ne vais jamais y arriver. Moi je sais pas faire ça, ça ne sert à rien!« , j’ai finalement aligné les mots jusqu’à en faire une nouvelle, puis deux, puis trois. J’en ai présentées deux à ce concours, celui dont je vous ai déjà parlé. Celui où ce sont les likes, vos likes, qui décident.

Alors une fois encore, pour ma toute première fois, pour mes toutes premières nouvelles, mon tout premier concours, je vous invite à lire mes mots, mes histoires (avec toute votre indulgence pour les coquilles, le dérangement et tout le reste).

Hygiénique rencontre

Dilemme

(Cliquez sur les titres pour lire)

Si en plus vous aimez et likez, je vous serais ultra-reconnaissante de partager la bonne parole autour de vous. Je n’ai pas une grande communauté, les likes seront peut-être insuffisants, mais ce seront les meilleurs. Les votres. Ouais. Je lèche vos culs. On n’a rien sans rien.

Comme dit le vieil adage: « les votes ne font pas mon bonheur, mais ils y contribuent » .

A vous de jouer! 

(Clôture des votes le 30 septembre)

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article, publié dans WHAT ELSE?, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour SEXE, DROGUE ET ROCK’N ROLL

  1. sylvie dit :

    Pardon, La Carne, je ne suis sûrement pas douée, mais comment fait-on pour liker sur ton lien ???

    J'aime

  2. Marie Kléber dit :

    J’ai adore Hygiénique rencontre! Je ne savais pas que tu en avais écris un 2é! Honte à moi!
    Je vais de ce pas le découvrir…

    J'aime

  3. Koalisa dit :

    Les deux sont bien mais je n’arrive pas à liker non plus… Je retente plus tard ! 😉

    J'aime

  4. Sophie dit :

    Tu devrais te lancer dans le marketing! 😀

    J'aime

  5. Egalimère dit :

    Putain, qu’est-ce que tu es vulgaire bordel de merde 😉
    Déjà voté pour les deux nouvelles mais je voulais quand même te laisser un petit mot pour t’encourager, pour te dire que même si tu n’es pas dans les premières avec les votes, cela n’enlève absolument à tes qualités rédactionnelles, à ton écriture, à la manière dont tu arrives à nous mettre en colère ou à nous émouvoir. Alors poursuis tes envies, ne t’arrête pas à ce prix littéraire parce qu’il y en a d’autres. J’espère de tout coeur que tu réussiras à concrétiser tes envies.

    J'aime

    • La Carne dit :

      merci beaucoup Claire! Je ne m’arrête pas aux résultats. Mais être dans les finalistes me rassurerait… me conforterait… 😉 mais tu as raison, ne pas s’arrêter à ça!

      J'aime

  6. Anne B. dit :

    Je n’ai pas de compte Facebook, je ne peux donc pas liker tes nouvelles…. déçue je suis.
    Je déteste ces concours qui nécessitent une inscription Facebook dont je ne veux pas.
    Néanmoins, je voulais te dire que j’avais beaucoup aimé Dilemne, et que je suis admirative de ta façon de créer du suspense dans des nouvelles aussi courtes. J’aime aussi Hygiénique rencontre, la description du personnage et de son trouble, mais je trouve la chute plus classique.
    J’espère que tu seras satisfaite des retours pour ces deux nouvelles, quelle aventure, quel courage de nous les faire lire.

    J'aime

    • La Carne dit :

      merci beaucoup! 🙂 Hygiénique rencontre est le début d’une histoire. 🙂 Je me suis rendue compte qu’écrire en étant limité à 3000 caractères, ça fait vraiment limité! 🙂

      J'aime

  7. Bernieshoot dit :

    a voté 🙂

    J'aime

  8. labonoccaz dit :

    kikou, et bien çà remarche les like 😉 je viens de liker les deux bonne chance 😉

    J'aime

  9. J’ai voté ça fonctionne! 😉

    J'aime

  10. dhelicat57 dit :

    J’ai noté, bonne chance et bon weekend

    J'aime

  11. carrie4myself dit :

    Normalement a vote!

    J'aime

  12. j’adore ce billet
    a déjà voté !!!! lol

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s