MA NUIT AVEC HUGO CLEMENT…

Certaines de mes nuits soulèvent chez moi une grande perplexité. Certains réveils me laissent pantoise, dubitative, dans l’incompréhension totale devant mes délires nocturnes. Mais je suis une jeune femme intelligente, je sais parfois apprécier le moment présent et les petits bonheurs simples (et totalement irrationnels) de la vie. Au moins dans mes rêves. J’ai donc savourer cette nuit avec Hugo. Hugo Clément. Oui, Hugo de Quotidien. Comme Martin et encore Martin. Next?

Je vous raconte? Je vous raconte. Presque honteuse. Pas dans les détails. La mémoire me joue des tours. Au réveil, il ne me reste que des contours d’histoire et quelques bizarres sensations.

Hugo et moi nous sommes rencontrés en Russie. Hugo y était évidemment pour le boulot. Nous nous sommes évidemment rencontrés dans un bar. Les évidences nocturnes échappent à toute logique diurne. Nous avons bavardé facilement. Dans mes rêves, je ne suis pas timide. Pas du tout. Nous avons évidemment décidé de passer la nuit ensemble et sommes allés dans le petit appartement moscovite que je partageais avec ma soeur. Elle y avait la petite chambre et moi le salon avec le canapé lit, évidemment. Devant la fenêtre, Hugo observait la vie dehors en me parlant de son travail. Du danger pour les journalistes, dans ce pays où la liberté de la presse n’est même pas une théorie.


Depuis ma fenêtre, un paysage varié et variable s’offrait à nous. Tour à tour, nous y avons vu la Chine, La Syrie et Saint-Martin. J’ai expliqué à Hugo que mon fils était né à Saint-Martin. Il me racontait ses déplacements dans les pays qui défilaient, les horreurs qu’il y avait vues. C’était captivant, terrifiant. Nous nous sommes évidemment réveillés l’un à côté de l’autre. Visiblement rassasiés et détendus. Hugo a dû partir.

Nous nous sommes revus quelques fois. De ma fenêtre nous voyions toujours ces pays lointains. Quand nous marchions dans les rues, les décors changeaient sans cesse. Nous ne savions plus trop où nous étions, mais cela n’avait aucune importance. Il y avait entre nous une certaine intime complicité. Aucune promesse. Surtout aucune promesse. Hugo est parti pour un reportage dans un autre pays.

J’ai continué ma vie à Moscou (?!)(que je n’ai jamais vu en vrai). Plus tard j’ai appris que Hugo était de nouveau en ville (note que je n’ai jamais vu Hugo en vrai non plus!). Je l’ai appelé. Il était sous surveillance. Nous sommes allés chez moi en passant par un escalier de service. Ma soeur est arrivée. Une fois les présentations faites et ma soeur endormie, Hugo et moi avons retrouvé notre complicité. Toute notre complicité.

C’est à ce moment que le chat a commencé à réclamer sa pitance. C’est con l’estomac des chats. Ça ne comprend rien au concept de changement d’heure.

Fin de ma nuit. Fin de mon rêve.

Hugo, Martin, faudrait penser à aller hanter d’autres dormeuses innocentes. Ou pas.

Publicités

A propos La Carne

Retrouvez mes tranches de vie, mes billets d'humour et d'humeur sur www.lacarne.blog ! A très vite!
Cet article, publié dans MES NUITS AVEC..., est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour MA NUIT AVEC HUGO CLEMENT…

  1. Sophie Lacaze dit :

    Bon faut dire qu’à Quotidien ils sont pas mal ces petits jeunes !!!! Vaut mieux encore rêver d’eux que du président nord coréen ou américain Rho putain ça me fout la gerbe rien que d’y penser (
    Peut être que tu réinventes une vie plus rock and roll dans tes rêves? J’aime bien l’idée ! Je ne te raconterais pas certains des miens car ils sont vraiment plutôt comment dire.. osé + + 😉

    J'aime

    • La Carne dit :

      J’avoue ne pas comprendre le sens de mes rêves… et je ne vous dis pas tout sous peine de passer pour la folle du quartier! 😉 (et aussi parce que j’en oublie plein!). Mais Clément et Weill… pourquoi pas hein… mais je ne comprends pas. Oui, ils sont pas mal… mais… ben voilà quoi… pas du tout ma came… enfin c’est ce que je croyais! 😉

      J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Je ne regarde pas cette emission et cet animateur m’est complètement inconnu. Mais je suis toujours impressionnée de tes rêves; a mettre en bouquin 😀

    J'aime

  3. zenopia dit :

    Je ne connais absolument pas Hugo Clément 🙂 C’est grave ??? 😉

    J'aime

  4. Paula dit :

    Ha ha ha ! Génial !

    J'aime

  5. Ping : MES ETATS D’ESPRIT DU VENDREDI #6 | LA CARNE – LE BLOG

  6. Catwoman dit :

    C’est génial !!! Tu as des rêves bizarres, parfois … J’aimerais bien aussi m’en rappeler des miens 😉

    J'aime

UN MOT AVANT DE PARTIR? #CommenterCestTrèsBien

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s